Pilules : vers un remboursement à 100% pour les mineures

Mardi 23 octobre dans l’après-midi, le projet de loi de financement de la sécurité sociale pour 2013 est discuté à l’assemblée nationale. Parmi les projets débattus, la ministre de la Santé Marisol Touraine a fait savoir qu’elle allait proposer que la pilule contraceptive soit remboursée à 100% pour les jeunes filles âgées de 15 à 18 ans.

Cette annonce fait suite à la décision non moins récente puisqu’elle date de fin septembre, de prendre en charge intégralement les IVG.

Une mesure pour contrer la baisse des ventes de pilules

Selon une enquête de l’Institut national des études démographiques (Ined) et l’Institut national de la santé et de recherche médicale (Inserm) dont LeParisien.fr fait mention, même si la pilule reste en France le moyen de contraception le plus utilisé, une «baisse du recours à la pilule peut être observée dans toutes les tranches d’âge.»

En effet, de plus en plus délaissée au profit de «nouvelles méthodes hormonales, et même face au préservatif», poursuit LeParisien.fr, la pilule serait remplacée en raison du coût qu’elle implique. Et, l’annonce récente d’un déremboursement des pilules de 3e génération en raison du risque de développement de caillots sanguins qu’elles accentueraient ainsi que du service médical rendu, jugé insuffisant, n’est pas censée arranger les choses.

Selon les chiffres de l’enquête citée par LeParisien.fr:

  • Les moins de 20 ans ont adopté le préservatif comme méthode contraceptive;
  • Les plus de 24 ans adoptent plus volontiers l’implant.

Pour l’heure, on ne sait pas si toutes les pilules, toutes générations confondues (ce qui serait donc assez étrange étant donné que le ministère de la Santé a décidé de ne plus rembourser les pilules de 3e génération en septembre) sont concernées.

Afficher les questions et commentaires
Et si on discutait ?

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer

Revoir mes dernières offres