Philippe Even et Bernard Debré face à leurs détracteurs

Philippe Even et Bernard Debré avaient créé la polémique en 2012 avec leur Guide des 4000 médicaments utiles, inutiles ou dangereux dans lequel ils vouaient aux gémonies la moitié des médicaments disponibles sur le marché. Comme on pouvait s’en douter, un tel ouvrage risquait fort de déplaire à leurs collègues qui leur reprochent de ne pas respecter la déontologie. Ainsi, environ 300 plaintes ont été déposées à l’encontre des deux professeurs.

Le Guide des 4000 médicaments anti-déontologique ?

Comme nous l’apprend la rédaction du Figaro.fr, les allergologues sont les premiers à protester contre cet ouvrage. Le docteur Isabelle Bossé, Présidente du syndicat français des allergologues reproche aux auteurs d’avoir qualifié les membres de sa profession «de gourous, de charlatans». 297 plaintes proviennent de ces spécialistes. De son côté, le docteur Alain Choux, généraliste parisien, est scandalisé qu’ils aient traité les médecins prescrivant des médicaments contre le cholestérol «d’incompétents notoires».

Ces plaintes auprès du Conseil de l’ordre des médecins ont été portées en vertu du code de la déontologie médicale dont l’article 31 dispose que «Tout médecin doit s’abstenir, même en dehors de l’exercice de sa profession, de tout acte de nature à déconsidérer celle-ci» et dont l’article 56, lui, précise que «Les médecins doivent entretenir entre eux des rapports de bonne confraternité».

De son côté, Philippe Even persiste et signe. Les sanctions que lui et son collègue encourent vont de l’avertissement à la radiation. Even, lui n’a pas peur de la sentence puisqu’il n’exerce plus la médecine. Il tempère cependant ses propos et regrette d’avoir qualifié certains médecins de charlatans.

Rappelons que Philippe Even a également sorti un autre ouvrage intitulé La vérité sur le cholestérol, préfacé par Bernard Debré. Il y déclarait alors que le cholestérol n’était en réalité pas dangereux et n’était pas la cause des infarctus du myocarde et des AVC. Autant dire que cet ouvrage est tout autant controversé.

Afficher les questions et commentaires
Et si on discutait ?

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer

Revoir mes dernières offres