Parkinson : les médicaments dopaminergiques remis en question par l’Afssaps

L’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) alerte les patients atteints de la maladie de parkinson contre les risques liés à la prise de médicaments dopaminergiques, administrés dans le traitement de la maladie de Parkinson.

Les médicaments dopaminergiques pour le traitement du symptôme des «jambes sans repos»

La campagne de sensibilisation menée par l’Afssaps pour avertir les patients des risques entraînés par la prise des dopaminergiques se fait à l’aide de dépliants informatifs, co-rédigés avec des associations de patients et des neurologues.

La mise en garde lancée contre ces médicaments concerne directement les effets secondaires dont ceux-ci sont responsables. Parmi ces effets secondaires, on compte:

  • La somnolence;
  • L’hypotension;
  • Une dépendance aux jeux d’argent;
  • Des achats compulsifs;
  • Une hypersexualité.

Il ne s’agit pas pour l’instant de retirer ces médicaments dopaminergiques de la vente mais bel et bien d’inciter les patients à discuter avec leurs médecins traitants des troubles de comportement qu’ils pourraient rencontrer afin que le professionnel de santé leur prescrive un autre traitement, mesure apparemment suffisante pour que les troubles cessent.

Afficher les questions et commentaires
Et si on discutait ?

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer

Revoir mes dernières offres