Quand l’opticien facture des lunettes trop chères à la complémentaire santé

Presque une personne sur deux porte des lunettes en France rapporte l’association UFC-Que-Choisir. Avec un prix moyen de 470€ la paire, les porteurs de lunettes représentent un marché juteux pour les professionnels de l’optique surtout pour un produit indispensable et remboursable par la mutuelle santé.

Votre comparateur mutuelle santé LeLynx.fr vous rapporte les pratiques peu scrupuleuses des opticiens qui selon l’UFC ne servent pas l’intérêt du consommateur.

Fausser la facture pour un meilleur remboursement

En mode caméra cachée, l’association UFC-Que-Choisir a mené une enquête auprès de 1188 opticiens de 83 départements afin de voir jusqu’où le vendeur est prêt à aller pour vous faire acheter vos lunettes.

Pour vous encourager à acheter, l’opticien propose une combine: modifier la facture afin que votre mutuelle vous rembourse le maximum et que vous ayez le moins de reste à charge. Par exemple, si vos lunettes vous coûtent 100€/verre et que votre mutuelle vous rembourse 120€/verre, il inscrira 120€/verre sur votre facture afin que vous profitiez de 20€ supplémentaires.

Lors de l’enquête, il a été constaté que 8 magasins sur 10 proposent des offres promotionnelles comme la deuxième paire à 1€ ou mieux, elle est gratuite. Or, cette deuxième paire a un coût pour l’opticien qui, pour la financer, va faire gonfler le prix de la première. Dans cette logique, le coût de cette première paire est le double de ce qu’elle aurait dû coûter.

Ces lunettes onéreuses doivent trouver preneur. En manipulant les montants de la facture, l’opticien fait profiter le client d’une paire de lunettes de vue d’une gamme au-dessus que ce qu’il avait initialement prévu d’acheter et lui fait miroiter la bonne affaire avec la deuxième paire offerte. L’opticien ira même jusqu’à combiner lunettes et lentilles de contact sur une même facture: le client a un choix plus large et profite d’un meilleur remboursement, même si en réalité l’opticien ne lui a jamais remis des lentilles de contact.

Un plafonnement des remboursements résoudra-t-il le problème?

Dans son rapport, l’UFC estime à 275€ la marge brute des opticiens par paire de lunettes vendue. Ça fait beaucoup quand l’opticien vous vend une paire de lunettes de soleil qui sera remboursée comme une paire de lunettes de vue.

L’UFC estime que les pratiques frauduleuses de certains opticiens coûtent 142 millions d’euros par an aux complémentaires santé qui en retour répercutent ce surcout sur le consommateur en augmentant la prime d’assurance santé. L’association accuse les opticiens de restreindre l’accès aux soins par une politique commerciale défavorable pour le consommateur en vendant des lunettes très chères qui à long terme influe sur le tarif assurance santé.

Le gouvernement prévoit un plafonnement des remboursements des contrats d’assurance santé dits «responsables» dans la prise en charge des dépenses d’optique. Théoriquement, les complémentaires santé rembourseront jusqu’à 100€ pour la monture et entre 350€ et 600€ pour les verres en fonction de la correction et à raison d’une nouvelle paire tous les deux ans (à l’exception des enfants ou sur justificatif médical). Les pouvoirs publics espèrent ainsi faire baisser les prix.

En baissant le plafond de remboursement alors que les prix des lunettes restent élevés, le grand perdant restera le consommateur qui devra compléter le reste à charge de sa poche. En attendant, pour trouver la mutuelle santé offrant le meilleur remboursements optique, n’hésitez pas à comparer les offres chez LeLynx.fr votre comparateur mutuelle santé de confiance.

Afficher les questions et commentaires
Et si on discutait ?

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer

Revoir mes dernières offres