En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus

Nouvelles technologies contre les épidémies


Et si certains sites Internet pouvaient servir de système d’alerte pour prévenir de l’arrivée des épidémies? C’est tout à fait possible disent les chercheurs de la City University de Londres.

Twitter comme système d’alerte pour les épidémies

L’équipe de Patty Kostkova a passé en revue des milliers de messages du site Twitter entre mai et décembre 2009. Ils en ont détecté quelques 3 millions, contenant le mot «grippe» (en anglais).

Les internautes «tweetent» en temps réel, parfois même avant d’aller voir le médecin, donc leurs messages pourraient permettre d’anticiper la progression de la maladie à travers le monde.

Google cartographie l’épidémie

De son côté Google a également essayé de mettre en place un outil de veille, le Google Flu Trend. Il s’agit d’une carte de la propagation de la maladie basée sur une analyse des mots-clés utilisés par les internautes dans le moteur de recherche.

Avec une mise à jour quotidienne, on peut presque suivre la maladie en direct.

A bien y réfléchir, envoyer un «tweet»: «J’ai de la fièvre» ou lancer une recherche «symptomes de grippe» peut donc aider les autorités publiques. A quand un remboursement par la Sécu?