Nouvelles technologies contre les épidémies

Et si certains sites Internet pouvaient servir de système d’alerte pour prévenir de l’arrivée des épidémies? C’est tout à fait possible disent les chercheurs de la City University de Londres.

Twitter comme système d’alerte pour les épidémies

L’équipe de Patty Kostkova a passé en revue des milliers de messages du site Twitter entre mai et décembre 2009. Ils en ont détecté quelques 3 millions, contenant le mot «grippe» (en anglais).

Les internautes «tweetent» en temps réel, parfois même avant d’aller voir le médecin, donc leurs messages pourraient permettre d’anticiper la progression de la maladie à travers le monde.

Google cartographie l’épidémie

De son côté Google a également essayé de mettre en place un outil de veille, le Google Flu Trend. Il s’agit d’une carte de la propagation de la maladie basée sur une analyse des mots-clés utilisés par les internautes dans le moteur de recherche.

Avec une mise à jour quotidienne, on peut presque suivre la maladie en direct.

A bien y réfléchir, envoyer un «tweet»: «J’ai de la fièvre» ou lancer une recherche «symptomes de grippe» peut donc aider les autorités publiques. A quand un remboursement par la Sécu?

Afficher les questions et commentaires
Et si on discutait ?

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer

Revoir mes dernières offres