Les mutuelles santé nous mentiraient-elles sur leurs richesses ?

Avec pour titre racoleur «Le pactole caché des mutuelles de santé», l’édition du 25 septembre 2011 du Parisien.fr brigue le scoop. Comme vous le devinez, il s’agit essentiellement dans cet article de rendre compte d’une richesse établie de certaines mutuelles qui ne devraient pas en tout état de cause avoir à répercuter la hausse de la taxe des contrats santé sur le prix des cotisations.

Qui sont ces mutuelles, vous demandez-vous? Le Parisien pointe du doigt la MGEN, la mutuelle de l’éducation nationale, dont la marge de solvabilité en 2009, estimée à 667%, ferait d’elle une mutuelle «assise sur des réserves financières gigantesques».

Taxe sur les contrats santé: la position de la GMF

Si le 19 septembre, la GMF n’avait pas annoncé qu’elle n’augmenterait pas ces tarifs assurance santé suite à l’adoption de la loi sur le doublement de la taxe, peut-être que Le Parisien n’aurait jamais livré son enquête exclusive.

En effet, alors que les mutuelles avaient, d’un mouvement commun, tiré la sonnette d’alarme sur l’inévitabilité d’une hausse des prix des contrats mutuelle, l’irréductible GMF s’était distinguée en annonçant, par communiqué de presse, sa décision «de ne pas répercuter dans ses tarifs la hausse de 3,5 points de la taxe sur les complémentaires santé afin de ne pas alourdir le budget santé de ses assurés ».

Prudente, la rédaction du Parisien.fr note tout de même que «toutes les mutuelles santé ne sont pas logées à la même enseigne» en matière de marge de solvabilité, comprenez au niveau de leur situation pécuniaire.

Un débat opposant mutuelles et gouvernement qui, somme toutes, ne semblent pas près de cesser, d’autant que, vous vous en souvenez, des députés UMP souhaitent déposer un amendement au projet de loi sur le financement de la sécurité sociale (PLFSS) afin de taxer les réserves des mutuelles.

Où en êtes-vous avec votre assurance santé ? Vous cherchez une mutuelle pas chère mais qui vous fasse bénéficier de la meilleure couverture ?

 

Afficher les questions et commentaires
Et si on discutait ?

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer

Revoir mes dernières offres