Les mutuelles étudiantes aidées par l’État

Jeudi 1er décembre, Laurent Wauquiez, ministre de l’Enseignement supérieur, a accueilli les mutuelles étudiantes et l’assurance maladie dans le cadre de la signature d’un accord de financement entre les deux entités visant à porter à 52 euros par étudiant et par an les remises de gestion versées par l’État aux mutuelles, nous apprend la rédaction du Monde.fr.

En déclarant que «Parmi les bonnes conditions d’étude de nos étudiants, il y a la santé. Les étudiants ne doivent pas faire les frais d’une rigueur aveugle», Laurent Wauquiez a ainsi concrétisé son «souhait» formulé en septembre 2011, juste après l’adoption du doublement de la taxe sur les contrats santé solidaires et responsables, consistant à éviter de répercuter cette hausse sur le prix des mutuelles étudiantes.

Mutuelles étudiantes: entre démutualisation et santé bradée

La mesure, censée avoir un effet rétroactif au 1er janvier 2011, a été globalement saluée par la LMDE (Mutuelle des Étudiants).

Ce qui signifie que l’augmentation des contrats mutuelle étudiante sera finalement moins élevée que prévue mais il y aura augmentation tout de même, comme en juge Gabriel Szeftel, le président de la LMDE selon qui «Cet accord permettra un relèvement de nos tarifs plus modéré que ce que nous pensions».

Beaucoup plus modérée, l’autre mutuelle étudiante, l’UNEF s’inquiète d’un accord intervenu déjà trop tard puisque selon elle, «ce sont chaque année, 20 % d’entre eux qui se retrouvent dans l’incapacité financière de bénéficier d’une couverture complémentaire».

La démutualisation est donc une réalité estudiantine, tout comme le sacrifice d’une couverture santé complète au profit d’un contrat mutuelle bon marché.

Grâce à LeLynx.fr, comparatif de mutuelles santé, vous pouvez souscrire une mutuelle moins chère tout en bénéficiant d’une couverture largement étendue.

Comparez les mutuelles en 2 minutes et recevez plusieurs devis complémentaire santé afin d’être sûr de faire le meilleur choix!

Afficher les questions et commentaires
Et si on discutait ?

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer

Revoir mes dernières offres