Des médicaments susceptibles de provoquer le diabète ?

Selon la revue Prescrire, certains médicaments tels que des corticoïdes, des neuroleptiques dits atypiques, des antiviraux ou encore certains contraceptifs hormonaux pourraient provoquer des risques de diabète et d’hyperglycémie.

Votre comparateur de mutuelles LeLynx.fr fait le point avec vous sur le communiqué de la revue médicale.

Qu’est-ce que l’hyperglycémie?

La revue nous informe davantage sur l’hyperglycémie en nous expliquant que dans sa définition pure, l’hyperglycémie est caractérisée par un taux sanguin élevé de sucre (supérieur à 6,1 mmol/l ou 1,10 g/l), mesuré à jeun.

Lorsque ce taux dépasse 7 mmol/l (1,26 g/l) sur deux prélèvements effectués deux jours différents, on parle de diabète.

Les symptômes de l’hyperglycémie à un stade avancé sont:

  • Une soif abondante;
  • Des urines abondantes;
  • Des nausées, vomissements;
  • Des douleurs abdominales;
  • Une forte déshydratation.

L’hyperglycémie majeure peut aussi provoquer un coma ou encore le décès.

L’hyperglycémie provoquée par certains médicaments

Selon Prescrire, certains médicaments sont susceptibles d’induire des «hyperglycémies transitoires», voire un diabète ou peuvent «déséquilibrer un diabète préexistant».

Parmi ces médicaments, la revue soupçonne en particulier:

  • les corticoïdes: des anti-inflammatoires stéroïdiens;
  • certains traitements du système nerveux: surtout les neuroleptiques dits atypiques, c’est-à-dire des antipsychotiques;
  • des antiviraux;
  • certains anti-cancéreux;
  • des médicaments diurétiques;
  • des contraceptifs hormonaux (surtout à forte dose d’estrogène ou de progestatif).

La revue prévient qu’en cas d’hyperglycémie provoquée par la prise d’un médicament, l’arrêt de ce dernier entraîne souvent la disparition de celle-ci mais peut aussi faire apparaître un diabète.

Afficher les questions et commentaires
Et si on discutait ?

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer

Revoir mes dernières offres