Les 10 médicaments qui coûtent le plus cher à l’Assurance maladie

Le coût des médicaments pour l'Assurance maladie

Humira, Crestor, Doliprane… des prescriptions prises en charge par l’Assurance maladie et les mutuelles santé, mais qui ont un coût pour la Sécurité Sociale. Retour sur les 10 médicaments les plus chers à rembourser.

Le rapport publié sur le site ameli.fr le 15 octobre dernier présente les 10 médicaments les plus coûteux à rembourser. Et la facture est élevée : en 2014, l’Assurance maladie a remboursé 23 milliards d’euros de médicaments délivrés en officine ou à l’hôpital. Une hausse de 3,8 % par rapport à 2013, essentiellement liée à l’arrivée sur le marché du Solvadi, un nouveau traitement contre l’hépatite C, très efficace mais également très onéreux. Il aura coûté 514 millions d’euros en 2014.

1. Humira

Humira830 €/injection (taux de remboursement : 65 %)

L’Humira est un immunosuppresseur prescrit aux patients atteints de polyarthrite rhumatoïde.

2. Crestor

Boîte de Crestor71,38 €/boîte de 90 comprimés (taux de remboursement : 65 %)

Ce médicament permet d’abaisser les taux de cholestérol et de triglycérides dans le sang, diminuant ainsi le risque d’accident cardiovasculaire.

3. Doliprane

Boîte de Doliprane 5001,12 €/boite de 16 comprimés (taux de remboursement : 65 %)

Doliprane est un antalgique et un antipyrétique qui contient du paracétamol, utilisé dans le traitement des douleurs et fièvres.

4. Lucentis

Lucentis827,21 €/dose de 10 ml (taux de remboursement : 65 %)

Le Lucentis est prescrit aux adultes souffrant de dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA).

 5. Enbrel

Dose d'Enbrel815,94 €/4 doses de 50 mg (taux de remboursement : 65 %)

Antirhumatismal, l’Enbrel traite la polyarthrite rhumatoïde chez l’adulte.

6. Seretide

Seretide37,98 €/120 doses (taux de remboursement : 65 %)

Bronchodilatateur et corticoïde, il est utilisé dans le traitement de fond de l’asthme.

7. Lantus

Lantus38,17 €/flacon de 10 ml (taux de remboursement : 65 %)

Le Lantus est une insuline prescrite pour traiter le diabète.

8. Glivec

Comprimés de Glivec1172,57 €/boîte de 60 comprimés (taux de remboursement : 65 %)

Le Glivec est un médicament anticancéreux traitant certains cancers des globules blancs, de l’estomac, de l’intestin et de la peau.

9. Zytiga

Comprimés de Zytiga3499,47 €/120 comprimés (taux de remboursement : 65 %)

Le Zytiga bloque la production de testostérone, permettant ainsi de traiter certains cancers de la prostate métastasés.

10. Inegy

Comprimés d'Inegy49,37 €/boîte de 30 comprimés (taux de remboursement : 65 %)

L’Inegy permet d’abaisser fortement le taux de cholestérol circulant dans le sang.

Une lourde facture pour l’Assurance maladie

Le médicament qui coûte le plus cher est l’Humira, avec 395,2 millions d’euros. Il s’agit d’un antirhumatismal à  renouveler tous les quinze jours et dont une seule injection revient à 830 €. On note ensuite le Crestor, utilisé pour abaisser le taux de cholestérol dans le sang. Il a fallu débourser 322,2 millions d’euros pour la marque alors que ses molécules existent pourtant en version générique. Leur utilisation aurait permis d’économiser 1,73 milliard d’euros.

Parmi les médicaments les plus coûteux se trouve, étonnamment, le Doliprane. Il est revenu à 320,9 millions d’euros à l’Assurance maladie cette année. En effet, le célèbre antalgique à base de paracétamol figure à haute dose sur les prescriptions des ordonnances.

Afficher les questions et commentaires
Et si on discutait ?

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer

Revoir mes dernières offres