Médicaments : encore des déremboursements

Jeudi 22 septembre 2011, le projet de loi de financement de la sécurité sociale (PLFSS) sera soumis à l’Assemblée nationale. Avec un objectif ambitieux, celui de «diviser par deux le déficit de la Sécu entre 2010 et 2012», le ministère de la Santé annonce la nécessité de faire l’économie de 2.5 milliards d’euros.

Pour ce faire, et étant donné la hausse de la taxe sur les contrats santé qui se répercutera sur les cotisations des assurés, le ministère envisage de se tourner vers un remboursement moindre des médicaments à service médical rendu (SMR) jugé insuffisant.

Vers le déremboursement total des médicaments à vignette orange

On en compte actuellement 600. Les médicaments à vignette orange sont les premiers concernés par une éventuelle baisse de remboursement.

En effet, considérés comme rendant un service médical insuffisant, et actuellement remboursés à 15% par la sécu, les médicaments à vignette orange tels que l’Hexomedine ou encore le Toplexil étaient, jusqu’en janvier 2011, pris en charge à 35%.

Dans le cadre du projet de loi de financement de la sécurité sociale, certains médicaments à vignette orange pourraient tout bonnement ne plus être remboursés.

Les médicaments à vignette orange ne sont pas non plus pris en charge par les mutuelles santé.

Afficher les questions et commentaires
Et si on discutait ?

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer

Revoir mes dernières offres