Lunettes de vue : qui osera s’attaquer au (mauvais) remboursement de l’assurance maladie ?

Vous le savez pour en porter ou simplement parce que vous gardez les yeux ouverts (sans mauvais jeu de mots) sur la réalité de la société dans laquelle vous vivez, les lunettes de vue représentent aujourd’hui en France un véritable investissement pour celui ou celle qui en a besoin.

En effet, des seuls verres correcteurs à la monture des lunettes, vous payez généralement cher. Or étant donné que vous ne pouvez malheureusement pas vous passer des premiers et qu’il faut nécessairement soutenir ceux-ci par cette dernière, vous êtes bien obligé de régler la facture.

Lunettes de vue encore moins remboursées pour les plus de 18 ans

Conscient de ce que la sécurité sociale, à laquelle vous cotisez tous les mois étant entendu que vous êtes salarié, a pour rôle de prendre en charge dans une certaine mesure vos dépenses de santé, vous vous dites qu’après tout, même s’il est difficile de débourser la somme qu’il vous faut verser pour l’achat de vos lunettes de vue, celle-ci vous sera remboursée un jour ou l’autre?

Belle philosophie. Mais, au risque de vous faire rapidement déchanter, savez-vous précisément à quelle hauteur l’assurance maladie remboursera l’achat de vos lunettes?

Avant toute chose, il faut savoir que la sécu ne propose pas les mêmes remboursements aux personnes de moins et de plus de 18 ans or, il arrive souvent sans que ce soit une règle générale que la vue d’une personne se dégrade avec l’âge et l’expression «avec l’âge» n’est généralement pas utilisée pour désigner les jeunes majeurs.

Vous pouvez ainsi avoir la surprise de découvrir, à l’instar de Claude-Marie Vadrot, journaliste chez Politis, un remboursement sécurité sociale de 6,22€ pièce pour des verres au prix de 250€ chacun.

En ce qui concerne la monture, c’est concrètement la même chose. Le même journaliste nous apprend que la sécu lui a remboursé la généreuse somme de 1,70€, sans commentaire….

Du coup, le journaliste en question se félicite d’au-moins bénéficier d’une mutuelle collective, laquelle prendra en charge tout ou partie du gouffre restant mais pose tout de même la question suivante: «comment le gouvernement socialiste, donc social, compte faire pour aider tous ceux qui n’ont pas les moyens d’y voir clair sur sa gestion de la Sécurité Sociale et ne peuvent donc pas s’offrir de lunettes?»

Afficher les questions et commentaires
Et si on discutait ?

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer

Revoir mes dernières offres