La lovastatine pourrait protéger certains patients contre les effets mortels de la peste

La lovastatine, médicament utilisé pour réduire le taux de cholestérol des patients cardiaques, pourrait prévenir la mortalité associée à la peste, selon les résultats d’une étude menée par des chercheurs du CNRS et de l’Université Aix-Marseille, publiés dans la revue PLoS One ce jeudi 3 juin. Les chercheurs ont ainsi démontré que la lovastatine réduisait les risques d’infections causées par la bactérie « yersinia pestis », responsable de la peste mortelle, chez de petits rongeurs.

Effet préventif de la lovastanine

« La lovastatine a donc une action préventive contre la mortalité due à la peste dans un modèle animal. Cette étude expérimentale a aussi mis en évidence que cette statine n’a pas d’effet antibiotique direct contre yersinia pestis mais qu’elle évite le développement d’une septicémie », expliquent les principaux auteurs de ces travaux.

Selon les chercheurs, ces résultats démontrent que les patients traités contre l’hypercholestérolémie pourraient être protégés contre les effets mortels de la peste.

A noter, les continents les plus touchés par la peste sont l’Afrique, l’Asie et l’Amérique.

Afficher les questions et commentaires
Et si on discutait ?

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer

Revoir mes dernières offres