Interdiction des biberons au bisphénol A… enfin!

Les associations de défense de l’environnement l’attendaient depuis longtemps. Après deux ans de débats, l’Assemblée Nationale a validé en avril dernier la loi interdisant l’utilisation du bisphénol A(BPA) dans les biberons.

Bisphénol A – késako?

Le bisphénol est une substance chimique qui rentre dans la composition des plastiques alimentaires. Sa particularité est de savoir imiter l’action des hormones féminines, appelées œstrogènes. Si la molécule arrive dans le corps humain, le risque est donc celui d’un dérèglement hormonal.

De nombreuses études suspectent un lien entre l’ingestion du bisphénol A et les maladies cardio-vasculaires, les fausses couches, la baisse de la fertilité, le cancer du sein etc.

Le bisphénol A dans nos aliments

Utilisé comme additif dans les plastiques des biberons, mais aussi des bouteilles, des canettes ou des boites de conserve, le BPA est une molécule très mobile – elle migre du plastique du contenant dans le contenu et atterrit donc dans nos assiettes. Une étude américaine en a retrouvé les traces dans les corps des 95% des personnes testées!

De nombreux pays, comme le Canada, avaient déjà interdit le bisphénol A dans les biberons. Aujourd’hui la France les rejoint. Mais les mesures prises sont-elles suffisantes? Car si les bébés sont maintenant mieux protégés, qu’en est-il des adultes?

Afficher les questions et commentaires
Et si on discutait ?

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer

Revoir mes dernières offres