Le Guide des 4000 médicaments et la tentation de contredire son ordonnance et son médecin…

Le «Guide des 4000 médicaments utiles, inutiles ou dangereux» des professeurs Bernard Debré et Philippe Even, dont on vous parlait mi-septembre semble produire lui aussi des effets indésirables, nous conte la rédaction de la Mutualité Française dans sa rubrique «Revues de presse».

En effet, parmi les principaux effets indésirables induits par ce guide, il y a le risque de prendre toute précaution mise en avant dans l’ouvrage pour parole d’évangile, d’en arriver à dénigrer la prescription du médecin, voire même de dénigrer le professionnel tout court.

Guide des 4000 médicaments: reflet de la nécessité de mieux informer?

Selon un professeur interrogé dans LeMonde.fr que la Mutualité Française cite, «une de ses patientes de 35 ans « atteinte d’hypercholestérolémie familiale, d’origine génétique, vient d’arrêter son traitement, qui faisait baisser le taux de cholestérol, pour prendre du riz rouge, à cause de ce qui est écrit dans le livre sur les statines ».»

En affirmant haut et fort que «l’effet principal de tous les médicaments, même ceux dont l’activité est scientifiquement démontrée, est un effet subjectif, dit placebo», les auteurs de l’ouvrage engagent directement leur responsabilité. Dans un contexte où la question des médicaments n’est pas abordée sereinement, en raison notamment du scandale provoqué par le Mediator, il apparaît nécessaire de s’interroger sur l’opportunité financière qui peut pousser deux professeurs à publier un ouvrage qui se désigne lui-même comme étant polémique.

Il convient par ailleurs de mieux comprendre la réussite même de cet ouvrage qui s’est déjà vendu à 200000 exemplaires, nous apprend La Mutualité. Si le guide marche bien, c’est sans doute moins dû à l’effet spectaculaire des propos tenus qu’à la réelle volonté collective d’être davantage informé sur les médicaments.

C’est d’ailleurs à cette fin que travaille l’ANSM, conclut la Mutualité Française, puisqu’elle «pilote actuellement « la création d’une base d’information sur les médicaments, à destination du public et des professionnels » […] disponible fin mars 2013.»

Afficher les questions et commentaires
Et si on discutait ?

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer

Revoir mes dernières offres