Le gouvernement en plein questionnement sur le 4e jour de carence pour les congés maladie

Selon une dépêche AFP, le premier Ministre, François Fillon aurait déclaré mardi 22 novembre qu’il n’était pas impossible que la «brillante» idée d’instaurer un jour de carence supplémentaire pour les salariés en arrêt maladie, soit délaissée au profit d’une idée non moins brillante on l’imagine déjà, qui est toutefois encore à trouver.

Petit rappel pour ceux qui ne savent pas de quoi on parle, dans le cadre du budget de la sécurité sociale 2012 et pour limiter autant que faire se peut le déficit de cette même sécu, les députés ont dû abandonner le «recalcul» des indemnités journalières pour les arrêts maladie en faveur de l’instauration d’un jour de carence pour les fonctionnaires en congé maladie.

«Par souci d’équité» (sic) nous a-t-on ensuite appris, il a donc été question d’ajouter un jour au délai de carence en arrêt de travail des salariés du privé, portant de 3 à 4 jours ce même délai. Puisque comme tout le monde le sait, un jour dans la fonction publique équivaut à 4 jours dans le secteur privé…

Suppression du 4e jour de carence si un autre moyen est trouvé

Devant le tollé que le gouvernement pressent pour une fois avec une telle mesure et s’appuyant sur le constat avisé que «l’instauration du quatrième jour de carence a été «mal ressentie»», François Fillon a chargé le député UMP Pierre Méhaignerie de trouver une autre mesure permettant de réaliser la même économie, soit 200 millions d’euros.

Car, en effet, les diverses mesures qui devaient être adoptées par le gouvernement permettaient des économies de:

Ne serait-il pas alors légitime de se demander, par pur souci d’équité il va de soi, s’il ne serait pas intéressant d’ajouter d’autres journées de carence aux fonctionnaires….

Source: Libération.fr

Afficher les questions et commentaires
Et si on discutait ?

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer

Revoir mes dernières offres