Des examens médicaux sur Smartphone

Alors que la consultation chez un médecin spécialiste demande parfois des mois d’attente, les progrès de la technologie ont conduit au développement de nombreux appareils et d’applications pour Smartphone qui permettent de pratiquer des examens médicaux sur soi-même directement à la maison. LeLynx.fr vous propose d’en savoir plus.

Les examens médicaux sur mobile ne remplacent pas les médecins

Les tests proposés sont très variés. Par exemple, il est possible de transformer son Smartphone en électrocardiogramme. Il suffit pour cela d’acheter une coque spéciale conçue par l’entreprise américaine AliveCor, de tenir son téléphone en main pendant 30 secondes, puis les résultats s’affichent. Cet outil a déjà reçu la validation de la FDA (équivalent américain de l’Agence Nationale du Médicament) et le label CE de l’Union Européenne. Le test sera bientôt disponible pour un prix d’environ 150 euros.

Mais d’autres sociétés offrent également des services similaires, comme Scanadu, un petit boîtier que l’on applique sur le front afin qu’il mesure certaines «constantes vitales», comme la température, la tension ou le pouls, qu’une application peut ensuite analyser. Cet outil attend encore la validation de la FDA. D’autres applications encore proposent de nombreux tests, comme des analyses d’urine ou de grains de beauté pour détecter les cancers de la peau… Si ces outils donnent accès à une myriade d’examens médicaux, selon les professionnels de la santé, ils ne remplaceront pas les médecins pour autant.

Le Dr Jacques Lucas, délégué aux systèmes d’information de santé pour l’Ordre des médecins, se méfie par exemple de «La surveillance permanente qu’autorisent ces innovations», qui «peut être contreproductive si elle développe l’hypocondrie». Il souligne par ailleurs la nécessité d’éduquer les patients aux «limites de l’appareil».

Denis Silber, consultante en santé digitale note de son côté que ces applications ne seront peut-être pas aussi bien reçues en France, où une consultation ne coûte pas cher, qu’aux États-Unis, où celle-ci peut coûter 100 dollars. L’achat de tels outils serait donc beaucoup moins rentable chez nous.

Afficher les questions et commentaires
Et si on discutait ?

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer

Revoir mes dernières offres