Les étudiants sont-ils en bonne santé ?

Un ouvrage écrit par la Mutuelle des Étudiants (LMDE) et coédité par la Mutualité Française et Rue des Écoles, intitulé Santé et conditions de vie des étudiants vient d’être publié. Ayant pour fondement les résultats d’une enquête nationale sur la santé des étudiants réalisée en 2011 par la LMDE, cet ouvrage «dresse un panorama de l’état de santé et de la situation économique et sociale des étudiants en France, tant sur le plan national que régional.»

L’élément majeur qui ressort de l’ouvrage est la préoccupation de la LMDE et de la Mutualité Française quant aux évolutions futures, une certaine façon de dire au nouveau président de la République, François Hollande qui s’est dès sa campagne engagé très fortement pour la jeunesse, qu’il est attendu au tournant.

34% des étudiants ont renoncé aux soins

Aux termes de l’ouvrage, il ressort que 82% des étudiants s’estiment en bonne santé. Toutefois, ces chiffres optimistes font également apparaître une autre réalité puisque 1 étudiant sur 5 considère que son état de santé s’est dégradé par rapport à l’année précédente.

Pire encore, 34% des étudiants interrogés, soit un tiers, déclarent avoir renoncé à des soins de santé au cours des 12 derniers mois et, la grande majorité d’entre eux (29%) affirment qu’ils l’ont fait pour des raisons financières.

Par ailleurs, l’étude révèle qu’un étudiant sur 5 n’a pas de médecin traitant et ne bénéficie à ce titre que de remboursements limités de la part de la sécurité sociale qui, depuis juillet 2005, impose aux assurés sociaux la désignation d’un médecin traitant dans le cadre du respect du parcours de soins coordonnés.

19% des étudiants n’ont pas de mutuelle santé

Autre résultat inquiétant selon les auteurs de l’ouvrage: 19% des étudiants ne sont pas couverts par une mutuelle. À l’échelle nationale, ce sont 6% des Français qui n’ont pas de complémentaire santé. Or, nous apprend l’étude, la complémentaire santé serait un facteur indéniable d’amélioration de l’état de santé puisqu’elle facilite l’accès aux soins, surtout pour l’optique, le dentaire, la gynécologie et autres spécialités, mal pris en charge par la sécurité sociale.

Interrogés sur le système de santé dans sa globalité, les jeunes se montrent pessimistes. La moitié d’entre eux rejettent l’affirmation selon laquelle «En France, chaque personne a la possibilité d’être soignée quelles que soient ses ressources financières».

L’ouvrage conclut d’ailleurs sur un système de protection sociale inapproprié aux étudiants aboutissant forcément à une perte de confiance des jeunes.

Vous recherchez une mutuelle étudiant qui ne vous revienne pas cher mais qui vous prenne bien en charge? Sur LeLynx.fr, comparateur assurance, comparez les mutuelles santé gratuitement en recevant plusieurs devis assurance santé et faites le meilleur choix!

Source: La Mutualité Française

Afficher les questions et commentaires
Et si on discutait ?

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer

Revoir mes dernières offres