Escroquerie à la sécu : les fraudeurs ne sont pas ceux qu’on croit

Vous n’êtes plus des enfants, vous savez que la fraude à la sécurité sociale est une réalité. Comme chaque année, la Délégation à la lutte nationale contre la fraude vient ainsi de publier un rapport avec les chiffres de 2012. Plus que les assurés, ce rapport montre que ce sont les professionnels de santé eux-mêmes qui fraudent le plus!

Suivez votre comparateur de mutuelles LeLynx.fr pour en savoir plus sur la fraude en 2012.

Fraudes à la sécu: les assurés représentent une minorité

En 2012, le montant total de la fraude détectée a atteint 149 millions d’euros, soit 25% de plus qu’en 2011. Mais ça parait bien peu par rapport aux 161 milliards de dépenses de la branche maladie en 2012.

Et pour cause, chaque année les politiques nous bassinent avec des effets d’annonce expliquant que la fraude à la sécu représente un gouffre financier pour l’état. Des mesures anti-fraude sont mises en place à l’encontre des assurés mais au vu des chiffres on peut légitimement penser que l’argument de la fraude (même si celle-ci n’est pas à négliger) semble insuffisant pour justifier l’aggravation continuelle du «trou de la sécu».

Ceci étant dit, le rapport met en évidence le fait que les assurés ne sont pas ceux qui fraudent le plus puisqu’ils frauderaient à hauteur de 16,5 millions d’euros.

Chez les assurés, les fraudes les plus courantes sont:

Fraudes à la sécu: la palme revient aux professionnels de santé

Ça peut paraitre étonnant mais ce sont les professionnels de santé qui fraudent le plus, volontairement ou non d’ailleurs, précise le rapport.

Du coté des hôpitaux et des cliniques, les montants sont importants puisque la fraude totale est estimée à 70 millions d’euros. Le rapport indique cependant qu’il s’agit très souvent d’erreurs (erreurs de gestion) et non de fraudes volontaires…

Du coté des professions libérales, la palme revient aux infirmiers qui viennent en tête du classement des fraudeurs avec pas moins de 17 millions d’euros de préjudice en 2012. Les fraudes qui reviennent le plus sont les prestations fictives et les facturations multiples frauduleuses.

En deuxième position, on retrouve les transporteurs sanitaires (ambulanciers, conducteur de Véhicule Sanitaire Léger etc.) avec une fraude totale de 13 millions d’euros. Tout comme les infirmiers, les prestations fictives et les facturations multiples sont les fraudes les plus courantes.

En bas du podium, les médecins avec un préjudice de 7 millions d’euros imputé surtout aux fraudes à la nomenclature (l’acte facturé ne correspondant pas à la réalité).

Enfin, à égalité on retrouve les dentistes et les pharmaciens qui représentent 3 millions d’euros de préjudice.

Afficher les questions et commentaires
Et si on discutait ?

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer

Revoir mes dernières offres