Envoi de SMS pour ne plus oublier ses médicaments

La rédaction du Parisien.fr nous rapporte que le service de cardiologie de l’hôpital de la Timone, à Marseille, a expérimenté dans «le cadre d’une initiative d’éducation thérapeutique», l’envoi de SMS quotidiens à des patients visant à leur rappeler de prendre leurs médicaments.

Et de toute évidence, poursuit le quotidien en ligne, ça marche puisqu’une étude de Assistance publique-Hôpitaux de Marseille (AP-HM) sur le test mis en place depuis 5 ans conclut à l’efficacité de l’envoi.

Une diminution du nombre de patients qui arrêtent de prendre leur médicament

Selon l’étude, «les patients destinataires d’un SMS quotidien leur rappelant de prendre leur traitement anti-agrégant par aspirine le prennent mieux que ceux qui ne reçoivent pas de message.»

La mise en place de l’expérimentation de l’envoi de SMS répondait à la nécessité d’enrayer le phénomène de l’arrêt brutal du traitement médicamenteux par les patients, et en particulier le traitement à base d’aspirine.

D’après l’AP-HM en effet, 15% des patients arrêtent de prendre leur aspirine, ce qui peut avoir de lourdes conséquences puisque «en cas d’angioplastie coronaire par exemple, le risque d’infarctus est multiplié par 50 si le traitement anti-agrégant n’est pas pris convenablement.»

Afficher les questions et commentaires
Et si on discutait ?

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer

Revoir mes dernières offres