Des pistes d’économie en matière d’assurance maladie

2,2 milliards d’euros, c’est le montant des économies que prévoie de réaliser l’assurance maladie en 2012, selon un rapport délivré par la Caisse Nationale d’assurance Maladie délivré le mois dernier. L’objectif n’est pas tant de réduire le montant des dépenses totales pour 2012, que de limiter sa progression annuelle à 2,9%.

Un moindre coût à la vente de médicaments devrait, en premier lieux, permettre la réalisation de 730 millions d’euros d’économies. La fixation par l’Etat d’un prix inférieur de 70% pour les génériques de médicaments très utilisés (médicaments concernant l’ulcère, l’hypertension ou le cholestérol) permettrait à elle seule d’engendrer une économie de 300 millions.

Certains médicaments très onéreux délivrés à l’hôpital (contre le cancer par exemple), verraient également leur prix revu à la baisse; enfin certains soins ou traitements seraient moins bien remboursés (apnée du sommeil, prothèses du genou ou de la hanche), en vue d’une convergence par le bas avec les montants de remboursement santé à l’échelle européenne.

Financement hors médicaments

Un autre volet de ce plan d’économie concerne une incitation pour les médecins à la réduction en nombre et en durée des arrêts de travail, ainsi qu’un alignement des tarifs proposés par les cliniques sur ceux proposés par les hôpitaux publics, à acte égal; cette dernière mesure pourrait engendrer une économie estimée à 200 millions d’euros.

Une hausse du taux de CSG appliqué aux retraités imposables de 6,6% (concernant les revenus non faibles) à 7,5% (taux actuel appliqué aux actifs), ainsi que celle des cotisations versées par l’Etat permettraient quant à elle de financer le risque de dépendance.

Ces deux mesures se substitueraient à l’obligation de détenir une assurance privée pour les plus de 50 ans, laquelle était évoquée depuis deux ans et soutenue par le MEDEF et AXA, mais ne rencontrait ni les faveurs du gouvernement, soucieux de ne pas démanteler le socle solidaire, ni celles des autres compagnies d’assurance santé.

Afficher les questions et commentaires
Et si on discutait ?

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer

Revoir mes dernières offres