Combien y-a-t-il de e-fumeurs en France ?

Un e-fumeur c’est quelqu’un qui fume une cigarette électronique ou e-cigarette. Il y aurait en France, nous dit LePoint.fr dans un article publié le 02 février 2013, environ un demi-million de vapoteurs en France car, comme vous le savez ou comme vous l’apprendrez les cigarettes électroniques se vapotent.

La cigarette électronique, en ce qu’elle n’émet pas de fumée et ne sent rien, peut être utilisée dans les endroits publics qui ont banni depuis 2008 les cigarettes traditionnelles. Toutefois, souvent recommandées comme substitut nicotinique pour les personnes qui essayent d’arrêter de fumer, les cigarettes électroniques contiendraient des produits toxiques suscitant l’inquiétude des autorités sanitaires.

E-cigarette, «moins de 50% de chances de se tuer»?

Sur la question de la cigarette électronique, le professeur Bertrand Dautzenberg, pneumologue à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière, cité par LePoint.fr, précise «En tant que médecin je ne peux pas recommander la cigarette électronique. Mais je laisserais faire un gros fumeur qui veut s’y mettre. Avec la cigarette, c’est 50 % de chances de se tuer. Avec la cigarette électronique, on ne sait pas trop mais, a priori, c’est moins.»

En effet, un problème demeure concernant ces appareils, celui de l’impossibilité à ce jour de se prononcer sur la nocivité avérée ou a contrario sur l’innocuité des e-cigarettes. Cette problématique avait d’ailleurs été soulevée par le professeur Yves Martinet en ces termes «Il est difficile de se prononcer car nous n’avons pas le recul suffisant pour évaluer l’effet de ces produits sur l’organisme après des années, voire des décennies d’utilisation. Or en tant que médecin, on ne peut recommander pour arrêter de fumer que les traitements évalués de façon scientifiquement rigoureuse, comme les patches nicotiniques.»

Toutefois, les fumeurs souhaitant combattre leur dépendance au tabac ont déjà largement pris l’initiative de se tourner vers ce palliatif puisque aujourd’hui, environ 500000 personnes se seraient converties à la cigarette électronique.

Cet état de fait participe à la prospérité de la société Clopinette, l’un des leaders français des e-cigarettes qui se flatte d’avoir vu ses ventes progresser très rapidement «Sur un an, nous avons vendu plus de 100 000 coffrets et le double de flacons», indique Karin Warin, cofondatrice de la marque.

Afficher les questions et commentaires
Et si on discutait ?

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer

Revoir mes dernières offres