Combattre la résistance aux antibiotiques

The Economist remet au goût du jour l’idée selon laquelle le surdosage d’antibiotiques les rend inefficaces et pire encore, il aboutirait à rendre les bactéries que l’on tente de combattre par le traitement antibiotique, plus résistantes.

L’idée n’est en effet pas nouvelle puisque Alexander Fleming, co-titulaire avec Howard Florey et Ernst Boris Chain, du Nobel de médecine en 1945 pour leur découverte de la pénicilline,prévenait déjà que «les gens ignorants peuvent facilement exposer les microbes à des quantités de drogues non létales qui les rendraient résistants».

La résistance aux antibiotiques: un problème coûteux et dangereux

Alors même que les médicaments antibiotiques ne sont efficaces que contre les bactéries et non pas les virus, ils demeurent un recours quasi automatique.

En effet, selon le magazine, patients comme médecins sont en cause dans la surconsommation des antibiotiques: les premiers exhortent les seconds à leur en prescrire à la moindre infection virale tandis que les seconds les prescrivent pour se débarrasser des premiers.

Bien plus, dans certains pays du monde, les antibiotiques ne sont pas soumis à ordonnance et sont donc en vente libre.

Ainsi, se profile une résistance aux antibiotiques qui pourraient in fine déboucher sur des épidémies, contre lesquelles il n’y aurait pas de traitement efficace.

Vous suivez un traitement par antibiotiques? Êtes-vous bien pris en charge pour vos soins santé? Pour le savoir, comparez les mutuelles sur LeLynx.fr et choisissez une assurance santé complémentaire qui vous rembourse parfaitement vos médicaments.

Source: The Economist

Afficher les questions et commentaires
Et si on discutait ?

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer

Revoir mes dernières offres