La CMU-complémentaire s’étend à Mayotte

Mayotte

Jusqu’ici, Mayotte ne bénéficiait ni de l’Aide médicale de l’Etat, ni de la Couverture maladie universelle de base, ni de la CMU-complémentaire (CMU-C). Les choses vont changer car lors de sa visite sur l’île la semaine dernière, François Hollande a annoncé que les habitants peuvent désormais avoir accès à l’une de ces aides, la CMU-C. Une nouvelle que les Mahorais accueillent chaleureusement.

Mayotte

L’accès aux soins trop cher pour les Mahorais

Dans le 101e département français, 1 Mahorais sur 5 gagne moins de 100 € par mois selon les données de l’INSEE. Par ailleurs, le SMIC brut à Mayotte équivaut à 82,4% du SMIC brut en métropole.

Et pour autant les habitants ne bénéficiaient pas de la CMU de base, de la CMU-C ou de l’Aide médical de l’état (AME). Une situation incohérente car dans les autres départements d’outre-mer, plus d’un demi-million de personnes bénéficient du CMU de base ou de la CMU- complémentaire au 31 décembre 2011 comme le démontre le tableau ci-dessous.

Régions et départementsNombre de bénéficiaire de CMU-c
et de CMU de base
Guadeloupe96 414
Martinique101 323
Guyane74 253
Réunion288 713

(Source: ecosante.fr)

Bien que le Centre hospitalier de Mayotte (CHM) offre des soins gratuits, ils devaient donc tout de même s’acquitter du ticket modérateur, dont le coût reste élevé au regard de leurs revenus moyens.

La CMU de base s’adresse aux personnes qui ne sont pas couvertes par un régime obligatoire d’Assurance maladie tandis que la CMU-C est une aide aux personnes déjà affiliées au régime obligatoire mais qui ont de faibles ressources.

Le plafond de revenus pour bénéficier du CMU-C

Avec cette aide de l’état, les Mahorais, ainsi que les étrangers en situation régulière vivant sur l’île, qui perçoivent de faibles revenus ne devraient plus devoir renoncer à se soigner car la CMU-C prendra en charge:

  • Le ticket modérateur;
  • La participation forfaitaire d’un euro;
  • La prise en charge du forfait journalier en cas d’hospitalisation;
  • Le tiers-payant.

Pour en bénéficier, leurs revenus des douze mois précédant la demande ne doivent pas dépasser un plafond défini en fonction de la composition de leur foyer. Les plafonds concernant les DOM, plus élevés qu’en métropole, sont revus tous les ans le 1er juillet et ont été recalculés à la hausse cette année.

GraphCMUC2

Source : ameli.fr

En ce qui concerne le CMU de base et l’AME, rien n’a encore été dit à ce sujet et ces dispositifs d’aide n’existent toujours pas à Mayotte.

Afficher les questions et commentaires
Et si on discutait ?

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer

Revoir mes dernières offres