Le chloroacétamide interdit par l’ANSM

L’ANSM, l’Agence nationale de sécurité du médicament qui comme vous le savez tous a remplacé la controversée Afssaps à la suite du scandale du Mediator, a décidé le 14 juin dernier d’interdire le chloroacétamide, une substance contenue dans quelques cosmétiques.

La raison de cette interdiction tient au fait que la substance aurait des conséquences sur la fertilité.

C’est quoi le chloroacétamide?

Par communiqué du 25 juin, l’ANSM prévient qu’elle a décidé le 14 juin de retirer et interdire «la fabrication, l’importation, l’exportation, la distribution en gros, la mise sur le marché à titre gratuit ou onéreux, la détention en vue de la vente ou de la distribution à titre gratuit et l’utilisation de produits cosmétiques contenant la substance chloroacétamide».

Vous avez donc bien compris, si vous connaissez quelqu’un qui détient de la chloroacétamide, vous êtes prié de le balancer.

Beaucoup plus sérieusement, le Comité Scientifique Européen pour la Sécurité des Consommateurs (CSSC) a émis un avis sur le chloroacétamide dans lequel il confirme que la substance utilisée dans certains cosmétiques n’est pas sure pour la santé du consommateur en ce qu’elle pourrait nuire à la fertilité.

Concrètement, où trouve-ton du chloroacétamide? Souvent dans des shampoings ou des crèmes mais qu’on se rassure, cette substance est beaucoup moins répandue que ce qu’on pourrait croire.

Afficher les questions et commentaires
Et si on discutait ?

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer

Revoir mes dernières offres