Le calcul de l’IMC est-il fiable pour mesurer l’obésité ?

Vous avez sans doute entendu parler de la proposition du diététicien Pierre Dukan, connu pour ses livres vendus à près de 2 millions d’exemplaires, formulée début janvier dans son livre Lettre ouverte au futur président, d’ajouter à l’épreuve du baccalauréat une option «régime», «obésité» ou «poids d’équilibre», appelez-la comme vous voulez?

L’idée, farfelue à plus d’un titre cela va sans dire, repose sur le fait que l’élève accumulera des points s’il parvient à maintenir un indice de masse corporelle (IMC) compris entre 18 et 25 de la première à la terminale.

Ce qui nous amène naturellement à nous questionner sur la pertinence du calcul de l’IMC dans la détermination de qui est obèse et qui ne l’est pas.

Pourquoi l’IMC n’est pas une mesure fiable

Bien que l’OMS considère que le calcul de l’IMC est l’outil le plus utile pour mesurer l’obésité chez une population adulte, elle admet aussi qu’il ne restitue qu’une mesure approximative.

Pour rappel, le calcul de l’IMC consiste à diviser le poids (exprimé en kg) par le carré de la taille (exprimé en m2). Le nombre ainsi obtenu permettrait de se situer dans une des 6 tranches définies afin d’établir si l’on est «trop maigre» (IMC inférieur à 18.5), «normal» (IMC entre 18.5 et 25), «en surpoids» (entre 25 et 29.9), «obèse» (au-delà de 30),

Or, il est généralement admis que le principal problème de l’IMC comme méthode d’estimation de l’obésité est précisément qu’il ne repose que sur le poids de la personne, sans prise en compte notamment de la distinction entre masse osseuse, masse graisseuse et masse musculaire. L’exemple le plus souvent cité étant celui de l’athlète.

Selon Slate.fr, la détermination de l’embonpoint ou de l’obésité faite à partir du seul IMC pose davantage de problème dans la proposition faite par le Dr Dukan:

  • Les 6 tranches de l’IMC doivent être normalement prises en compte pour les personnes âgées de 18 à 65 ans. Or les élèves de classes de première et de terminale ont généralement entre 15 et 18 ans;
  • Cette formule de calcul de l’IMC, inventée par Adolphe Quetelet visait à l’origine à définir un rapport entre la taille et le poids et non l’obésité;
  • L’IMC ne prend ni en compte le poids de la personne ni l’histoire du poids avec des variations régulières possibles.
Afficher les questions et commentaires
Et si on discutait ?

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer

Revoir mes dernières offres