Le Bisphénol A dangereux pour les femmes enceintes et pour les enfants

Selon l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation (ANSES), le Bisphénol A (BPA) présente des risques pour la santé, avérés chez l’animal et plus que probables chez l’homme.

Les préoccupations concernant le Bisphénol A ne sont pas nouvelles, la Commission européenne a en effet décidé en juin dernier d’interdire la Bisphénol A dans la composition des biberons.

Présent presque partout, le BPA devrait être remplacé par un produit de substitution

Le problème majeur du Bisphénol A est que cette substance est présente quasiment partout. Ainsi, l’agence prévient,on trouve du BPA dans «près d’une soixantaine de secteurs d’activité», à savoir:

  • Presque tous les conditionnements d’aliments et de boissons;
  • Les jouets;
  • Les articles de puériculture;
  • Voire même les tickets de supermarché.

Dans les 2 rapports sur le Bisphénol A qu’elle a rendus publics mardi 27 septembre, l’ANSES considère que même à faible dose, le Bisphénol A est potentiellement dangereux.

L’agence s’évertuera ainsi jusqu’à fin novembre, à recueillir des informations sur d’éventuels produits de substitution au BPA.

Afficher les questions et commentaires
Et si on discutait ?

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer

Revoir mes dernières offres