Augmentation du coût de la vie étudiante en 2013

A l’aube de la rentrée universitaire 2013, une étude faite par la Fédération des Associations Générales Etudiantes (FAGE) montre que le coût de la vie étudiante va encore augmenter. Entre la cotisation santé, la sécurité sociale étudiante et la complémentaire santé la hausse moyenne est de 9,3% pour cette année. Votre comparateur d’assurance LeLynx.fr vous explique tout sur le coût de la vie étudiante.

De combien le coût de la vie étudiante a-t-il augmenté?

La rentrée universitaire est synonyme de dépenses importantes pour un étudiant. Selon l’Union Nationale des Etudiants de France (UNEF)la hausse du budget d’un étudiant serait d’1,6% en moyenne par rapport à l’an dernier, soit près d’1,5 fois l’inflation (estimée à 0,9% par l’Insee).

Coté logement, c’est déjà un parcours du combattant avec une hausse des loyers de 10,8% l’année dernière. Pourtant, la question de l’encadrement des loyers, notamment pour les jeunes était une priorité pour l’actuel président de la république François Hollande. La ministre du logement Cécile Duflot s’est toutefois engagée à contenir cette hausse sous la barre des 1,2%. On peut noter malgré tout l’explosion des charges locatives (+12,2% pour l’électricité et +6,7% pour l’assurance habitation) et quand on sait que le logement représente environ 50% des dépenses des étudiants…

D’ailleurs la FAGE et l’UNEF militent pour un meilleur encadrement du coût des loyers. «La première urgence c’est de s’attaquer à la racine du problème, le logement, estime le président de l’Unef, Emmanuel Zemmour.

Mais ce n’est pas tout puisque les étudiants devront en plus cette année voir les frais de leur assurance santé augmentés. La cotisation pour la Sécurité sociale étudiante passe de 207 à 211 euros, soit une augmentation de 2 %. Du coté de la complémentaire santé, l’étude montre une augmentation de 237 à 274,50 euros en moyenne (+15,8%). Dans sa globalité, le pôle santé représente donc aujourd’hui une dépense de 485,50 euros contre 444 euros en 2012. Une majoration de 9,3%.

Le ras le bol des étudiants face à un système de santé défaillant

Comme chaque année, les étudiants ont encore la sensation d’être laissés pour compte. En plus de la hausse globale des dépenses (selon l’Unef un étudiant sur trois renonce à souscrire à une complémentaire santé pour des raisons de coût), la Sécurité sociale étudiante et les mutuelles étudiantes sont souvent critiquées par les étudiants. Ils considèrent qu’il est difficile de les joindre, qu’elles remboursent mal et qu’elles sont trop lentes, notamment dans la délivrance de la carte vitale.

La FAGE avait pourtant, dès février 2013, lancé l’alerte dans une lettre ouverte adressée à tous les acteurs concernés par la gestion du Régime Étudiant de Sécurité Sociale, en exposant ses inquiétudes quant aux nombreux constats des dérives et des dysfonctionnements que connaissent les mutuelles étudiantes dans leurs gestion quotidienne” rappelle l’enquête en conclusion. D’ailleurs un rapport de la Cour des Comptes du mois de juillet pointait les errements de la LMDE dans sa gestion…

Source: NewsAssurances

Afficher les questions et commentaires
Et si on discutait ?

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer

Revoir mes dernières offres