Ce que les assureurs santé pensent du système français

Après avoir analysé les attentes des assurés quant aux garanties et au prix de leurs contrats santé, l’étude réalisée par Opinion Way pour Optimind nous renseigne dans un deuxième temps sur la vision des compagnies d’assurance santé.

C’est donc en quelque sorte l’autre côté du miroir que nous explorons maintenant afin de bien comprendre si les assureurs santé et leurs assurés vivent en harmonie ou si, au contraire il convient d’observer une rupture entre les attentes des assurés et les offres des assureurs.

Il ressort ainsi des résultats de l’étude que les visions sont finalement bien opposées. Découvrons-les.

90% des assureurs envisagent une hausse des tarifs de 4% au-moins en 2012

Si 49% des assureurs considèrent que l’augmentation moyenne de 4-5% des prix assurance santé va se maintenir en 2012, ils sont 41% à croire qu’elle va s’accentuer, de 6 à 8% pour 26% d’entre eux, entre 8 et 10% pour 10% et de plus de 10% pour 5% d’entre eux.

Conséquence directe pour les assureurs de cette augmentation continuelle des tarifs, ils estiment à 38% que les assurés vont brader leur santé, en baissant le niveau de gamme souscrite. Pire encore, 20% des assureurs envisagent même la renonciation à la souscription d’une complémentaire santé et tablent ainsi sur une augmentation du nombre de personnes non couvertes pour leur santé.

16% des professionnels de l’assurance santé prédisent même une renonciation aux soins de santé et 4% d’entre eux parlent d’un taux de résiliation complémentaire santé plus important.

Côté garanties santé, les assureurs sont-ils largués par rapport aux attentes de leurs assurés?

A la question «Selon vous, quelles garanties sont les plus déterminantes dans le choix des assurés ?», les assureurs se sont montrés légèrement à côté de la plaque. En effet, ils estiment que les assurés recherchent:

  • La garantie dentaire à 78%, alors que les assurés sont 61% à accorder de l’importance à cette garantie;
  • La garantie optique à 74%, contre 61% pour les assurés;
  • La garantie d’hospitalisation à 55%, contre 61% pour les assurés (!);
  • La garantie consultations à 43%, contre 32% pour les assurés;
  • La garantie pharmacie à 22%, contre 34% pour les assurés.

L’avis des compagnies sur l’assurance santé en ligne

Interrogés sur l’opportunité de développer un produit santé 100% en ligne, partant du constat que la souscription de contrats par internet est de plus en plus choisie par les assurés, les assureurs considèrent:

  • Qu’il serait judicieux de lancer une assurance santé en ligne à 33%, dont 4% estiment qu’elle pourrait être sortie dans l’année, 23% d’ici 2 ans et 6% dans plus de 2 ans;
  • Qu’il n’est pas utile de développer une offre santé en ligne à 16%.

Pour 23% d’entre eux, la mutuelle en ligne existe déjà et ils demeurent 28% à ne pas savoir s’ils lanceront une telle offre et si celle-ci présente un véritable intérêt.

Source: Optimind

Afficher les questions et commentaires
Et si on discutait ?

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer

Revoir mes dernières offres