Anonymat et gratuité de la contraception des mineures : un débat relancé

Bérangère Poletti, députée UMP des Ardennes, a présenté, mardi 17 mai, un rapport dans lequel elle propose que le débat sur la contraception des jeunes filles mineures soit relancé en vue d’aboutir à sa prise en charge totale.

Cette volonté de faciliter l’accès à la contraception pour les mineures en le rendant gratuit s’inscrit dans un double objectif. Premièrement, une telle mesure viendrait compléter la mise en place du Pass contraception en Île-de-France, instaurée en avril.

Deuxièmement, la gratuité de la contraception pour les mineures serait un moyen de lutter contre la hausse constante du nombre d’interruptions volontaires de grossesse (IVG), passées de 11300 en 2001 à 14500 en 2007.

Délivrer gratuitement une méthode de contraception à chaque mineure

Bérangère Poletti propose entre autres dans son rapport, que chaque mineure puisse bénéficier d’une consultation anonyme auprès des professionnels de santé, gynécologue, sage-femme ou généraliste, habilités à leur prescrire un moyen de contraception.

Plusieurs critiques accablent déjà le rapport de la députée en considérant au mieux que ce débat est délicat, au pire qu’il est du ressort unique des parents.

Une autre proposition de la députée, celle d’autoriser les sages-femmes à pratiquer l’IVG médicamenteuse, se heurte également au refus du Collectif Sages-femmes de demain.

Bénéficiez-vous d’une bonne prise en charge pour vos soins santé? Êtes-vous satisfait de votre complémentaire santé? Ne croyez-vous pas que vous pourriez la payer moins cher?

Au moindre doute et même avant, n’hésitez pas à comparer les mutuelles santé sur le comparatif mutuelle LeLynx.fr. En quelques clics, souscrivez une mutuelle pas chère !

Afficher les questions et commentaires
Et si on discutait ?

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer

Revoir mes dernières offres