Aide à la complémentaire santé (ACS) : état des lieux

Selon un article publié sur le site du Figaro.fr, l’aide à la complémentaire santé (ACS), dispositif également appelé chèque santé destiné à favoriser l’accès aux soins pour les personnes démunies qui n’ont pas droit à la CMU complémentaire, peine à s’établir en France puisque un peu plus de 600000 personnes en bénéficiaient fin juillet 2011, «soit un quart de la cible seulement».

Pour rappel, l’ACS a été instauré en France en 2005 et la CMU en 1999.

Chèque santé et CMU complémentaire

L’aide à l’acquisition d’une complémentaire santé (ACS), également nommée chèque santé, s’adresse aux gens dont les revenus faibles, dépassent cependant légèrement le plafond de ressources pour l’ouverture des droits à la CMU complémentaire.

À la différence de la CMU complémentaire qui permet au bénéficiaire d’avoir un reste à charge nul sur ses dépenses de santé, c’est-à-dire qu’il n’avance pas les frais de santé, le chèque santé est une réduction sur le prix de la complémentaire santé.

Partant du postulat que les bénéficiaires de l’ACS devraient être bien plus nombreux en France, le fonds de financement de la CMU plaide pour la délivrance d’une meilleure information sur l’ACS ainsi que pour le relèvement du plafond de revenus de la CMU complémentaire.

Vous recherchez une mutuelle santé qui ne vous coûte pas trop cher et vous couvre bien? Sur le comparateur assurance LeLynx.fr, comparez les mutuelles en ajustant les remboursements à vos besoins réels en santé et recevez gratuitement plusieurs devis assurance santé!

Afficher les questions et commentaires
Et si on discutait ?

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer

Revoir mes dernières offres