59% des internautes favorables à une sur-taxation du tabac

Taxe cigarette

L’étude qui estime le « juste » prix du tabac à 13€, soit 87% plus cher, vous a clairement interpellé : vous avez été 383 à nous donner votre avis anonymement sur le sujet. Et à 59%, vous êtes pour le passage à tabac des cigarettes !

LES SONDAGES DU LYNX – LeLynx.fr vous propose un sondage inédit fondé sur nos données internes (étude réalisée sur un échantillon de 383 utilisateurs, avril 2015).  

Prix du tabac

De l’argent qui part en fumée

« C’est un vrai poison ! », l’argument des internautes favorables à cette augmentation est presque toujours le même : le tabac nuit gravement à la santé et conduit systématiquement à des frais supplémentaires pour le fumeur, et par conséquent pour la société. « Les fumeurs s’empoisonnent, empoisonnent les autres et coûtent cher à la communauté », s’insurge un sondé, « la jeunesse fume de plus en plus tôt, c’est un vrai fléau ! ». Certains imaginent des solutions radicales pour lutter contre le tabac : « Il suffirait de ne plus en vendre ! Les fumeurs sont la vache à lait du gouvernement, avec l’approbation tacite des non-fumeurs », un internaute préconise même de « multiplier le prix par deux d’un seul coup », pour un effet dissuasif maximal.

Fumeur ou non-fumeur, votre addiction peut avoir une sérieuse influence sur votre assurance santé : comparez les mutuelles sur LeLynx.fr.

Vous n’aurez pas ma liberté de fumer

A l’inverse, les défenseurs du tabac invoquent leur droit fondamental à exercer leur liberté : « J’assume mon plaisir », revendique un utilisateur, « 7 euros, c’est déjà du racket ! », déplore un autre. Si la plupart pense que cette mesure ne changerait rien : « Quand on est accro, augmenter le prix ne fera pas moins consommer ! », certains accusent également le gouvernement de s’attaquer à l’arbre qui cache la forêt : « A quand l’augmentation du prix de l’alcool pour lutter contre l’alcoolisme ? » et de négliger les conséquences d’une telle action publique : « Pour favoriser la contrebande ? ».

Solidaires, ou pas…

Nous vous avions également demandé si vous étiez fumeur, et les résultats démontrent qu’un tiers des non-fumeurs sont opposés à l’augmentation du prix du tabac, tandis qu’un tiers des fumeurs voudrait au contraire voir les tarifs grimper en flèche. Fumeur ou non-fumeur, vous êtes donc aussi solidaires avec le « camp adverse », preuve que cette question de société dépasse les clivages individuels : « Stop aux taxes ! Ras-le-bol ! », s’indigne un sondé, « Je suis ancien fumeur, le prix du tabac ne sert qu’à renflouer les caisses percées de l’Etat ». « La France est une république censée être non-liberticide… », défend un autre internaute non-fumeur. Enfin, le phénomène des trafics illégaux fait réagir les adeptes de la nicotine autant que les autres : « Je suis frontalier de la Belgique et je vois bien que le prix du tabac n’est plus un obstacle pour les fumeurs. Cette mesure favoriserait le marché parallèle des petits trafiquants et signerait la mort des buralistes ! ».

Afficher les questions et commentaires
Et si on discutait ?

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer

Revoir mes dernières offres