20 milliards d’euros de fraude sociale

Le ministre du Budget Valérie Pécresse a déclaré, mardi 25 octobre, que la fraude sociale, comprenez la fraude à la sécurité sociale, pourrait atteindre 20 milliards d’euros en moyenne.

Cette déclaration tombe tout à propos alors que le projet de loi sur le financement de la sécurité sociale (PLFSS) pour 2012 doit être examiné aujourd’hui même à l’assemblée nationale.

La fraude sociale équivaut à 10% du budget de la sécu

Par honnêteté intellectuelle, Madame Pécresse pose tout de même des réserves sur le montant, 20 milliards d’euros de fraude, puisqu’elle se réfère à un rapport parlementaire de juin dernier, nous apprend Libération.fr.

Pour la ministre, il s’agit donc de lutter contre la fraude à la sécurité sociale, car selon elle «Nous allons présenter un certain nombre d’amendements qui seront soutenus par le gouvernement, par exemple nous proposerons la suspension immédiate de toutes les prestations pour usurpation de carte vitale, faux numéro de sécurité sociale ou refus de contrôle ».

Il est ainsi prévu que d’ici fin 2011, soit créé un Répertoire national commun de la protection sociale (RNCPS), censé répertorier des prestations dans différentes branches de l’assurance maladie et faire apparaître des incompatibilités.

Afficher les questions et commentaires
Et si on discutait ?

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer

Revoir mes dernières offres