Les 5 conseils pour obtenir son crédit immobilier à coup sûr


Comme la Fourmi, certaines banques ne sont pas prêteuses, et c’est bien là leur moindre défaut. Pour avoir un crédit immobilier, il vaut mieux soigner son dossier. Voici nos cinq clés indispensables pour conclure le prêt sans problème !

Une situation professionnelle stable

L’un des critères les plus importants quand on fait une demande de crédit, c’est tout simplement les revenus et le profil professionnel. Sachez d’abord que votre taux d’endettement (le montant de la mensualité du crédit) ne pourra pas dépasser 33% de vos revenus. En 2021, les banques peuvent aller jusqu’à 35%, mais pas au-delà.

Il faut aussi prouver que votre situation professionnelle est stable, et donne donc des garanties à la banque. Pour cela, vous devez avoir un contrat à durée indéterminée (CDI) ou un contrat stable depuis plus de deux ans. Il ne faut pas sous-estimer l’importance que votre banque va accorder à ce critère : c’est la clé de voûte de votre capacité à la rembourser.

Un apport conséquent

L’autre pilier décisif dans l’obtention d’un prêt, c’est l’apport. Avec la crise sanitaire, les banques sont plus frileuses et demandent généralement un gros apport. Celui-ci devra probablement dépasser 9% de l’opération, voire 10%. L’apport sert à financer les frais de notaires et les éventuels frais d’agence.

Pour construire son apport personnel, l’épargne sera bien évidemment la ressource principale. Mais vous pouvez également emprunter à votre famille ou vos amis, par exemple. Un crédit sans apport est néanmoins possible dans certains cas, selon les banques et le profil de l’emprunteur. Sachez également que la plupart des établissements de prêt demandent une épargne résiduelle, environ 5 000€, en dehors du prêt.

Un profil bancaire irréprochable

Pour augmenter vos chances de décrocher le crédit immobilier, soyez vigilant dans vos comptes. Pendant les trois mois qui précèdent le dépôt de votre demande, évitez tout découvert bancaire. Une bonne gestion des dépenses et la capacité d’épargner en fin de mois sont des signaux positifs envoyés à l’établissement de prêt.

Débarrassez-vous également de tous les prêts en cours, qui diminuent votre capacité d’emprunt. Un crédit automobile de 300€/mois peut freiner de plus de 40% votre capacité d’emprunt. Enfin, réunissez tous les documents utiles : fiches de paie, relevés bancaires, échéances de crédit conso…

Une délégation d’assurance

Une astuce à laquelle on ne pense pas forcément peut se trouver dans l’assurance emprunteur. Quand vous souscrivez un prêt immobilier auprès d’une banque, vous n’êtes pas tenu de prendre votre contrat d’assurance dans la même agence. Il est possible de demander une délégation d’assurance.

L’avantage de la délégation d’assurance est qu’elle vous permet de négocier les prix et de souscrire le meilleur contrat. Quand on sait que l’assurance emprunteur pèse entre 40% et 70% dans le crédit, il est important de diminuer sa part. D’autant plus en 2021, depuis que la loi oblige les banques à intégrer l’assurance dans le calcul du taux d’endettement.

Un comparatif des banques

L’autre levier pour être sûr de formuler sa demande dans la banque la plus compréhensive, c’est de réaliser un comparatif. Vous avez trois solutions pour cela :

  • Vous adresser aux différentes agences en prenant des rendez-vous, afin de soumettre votre dossier. Cette solution peut s’avérer cependant chronophage ;
  • Faire appel à un courtier ou professionnel du secteur qui négociera pour vous le crédit immobilier auprès de la banque. Cette solution vous fait gagner du temps, mais vous devrez laisser une commission au courtier ;
  • Réaliser une simulation de crédit immobilier en ligne avec LeLynx.fr : gratuit, rapide, efficace et sans paperasse. Vous trouverez le prêt idéal pour votre projet !
Cet article vous a-t-il été utile ?