Les manifestations contre le changement climatique les plus réussies, selon les données disponibles

  • Comparez les offres en moins de 5 minutes et réalisez jusqu’à 140 € d'économies*
  • Changez de fournisseur dans la journée et cela sans coupure d'électricité

Graphical user interface, text, application

Description automatically generated

Le changement climatique et ses conséquences irréversibles sont devenus une préoccupation croissante ces 30 dernières années. Au cours de cette période, les individus et les organisations environnementales ont fait tout leur possible pour sensibiliser le public aux crises climatiques. L’organisation de manifestations contre le changement climatique est l’un des moyens les plus courants pour diffuser cette prise de conscience.

Mais dans quelle mesure ces manifestations sont-elles efficaces pour sensibiliser le public à des questions aussi cruciales ? Déterminés à le découvrir, les experts en énergie chez LeLynx.fr ont recueilli des données intéressantes sur les manifestations contre le changement climatique organisées entre 2019 et 2021.

Ils ont ensuite analysé la corrélation entre chaque manifestation environnementale et son impact sur les recherches en ligne du terme « changement climatique » au cours des sept jours qui ont suivi l’événement. À partir de ces résultats, LeLynx.fr peut révéler les manifestations qui ont eu un impact significatif sur la sensibilisation au changement climatique.

Les 10 manifestations les plus marquantes contre le changement climatique

Graphical user interface

Description automatically generated

La manifestation la plus marquante organisée entre 2019 et 2021 pour la sensibilisation au changement climatique est la Grève mondiale pour le climat de 2019.

Marquant le début du mouvement Fridays for Future (inspiré par les activités de Greta Thunberg, 15 ans, en 2018), ces grèves scolaires menées par des jeunes ont eu lieu à l’échelle internationale les 20 et 27 septembre 2019, générant une augmentation impressionnante de 384,5 % des recherches du terme « changement climatique » après l’événement.

Le deuxième événement le plus marquant pour la sensibilisation au changement climatique est la manifestation contre les feux de brousse en Australie, organisée le 10 janvier 2020. L’angoisse de la nation face à la crise des feux de brousse en Australie a culminé lorsque des milliers d’Australiens sont descendus dans les rues de Canberra, Melbourne et Sydney pour protester contre la dépendance du pays à l’égard des combustibles fossiles.

Ces rassemblements ont entraîné une envolée de 355,47 % des recherches en ligne de la requête « changement climatique » au cours des sept jours suivants. 

Les militants du groupe Extinction Rebellion ont organisé les troisième, quatrième et cinquième manifestations les plus marquantes pour la sensibilisation au changement climatique de ces dernières années. En avril 2019, leur manifestation « strip off » (déshabillage), menée dans la galerie publique de la Chambre des communes d’Angleterre, a permis d’augmenter de 243,97 % la sensibilisation en ligne au changement climatique.

Loin d’une blague relevant du « poisson d’avril », cet acte commis le 1er avril 2019 est la troisième manifestation la plus significative portant sur le changement climatique. Les manifestants de Extinction Rebellion se sont installés debout, à moitié nus, dans l’établissement du Parlement britannique à Westminster, afin d’attirer l’attention des politiciens qui débattaient sur le Brexit et sur l’imposante « crise climatique et écologique».

Plus tard, le même mois, le groupe Extinction Rebellion a frappé à nouveau, avec des manifestations organisées sur plusieurs sites londoniens, notamment Oxford Circus, Marble Arch, Waterloo Bridge et les environs de Parliament Square.

Baptisées « Shut Down London ! », diverses dérives choquantes (dont l’installation au milieu du carrefour le plus animé d’Oxford Street d’un bateau rose en l’honneur de la militante écologiste hondurienne assassinée, Berta Cáceres) sont apparues entre le 15 et le 25 avril 2019. Ces actes ont entraîné une augmentation de 69,22 % de la sensibilisation en ligne au changement climatique

La cinquième manifestation la plus marquante, une fois de plus menée par Extinction Rebellion, a eu lieu entre le 1er et le 5 septembre 2020. Baptisée « Rébellion d’automne », cette manifestation a vu des activités dans les villes populaires du Royaume-Uni, notamment Cardiff, Manchester et Londres.

L’intérêt suscité en ligne pour le changement climatique a été de 58,73 % après les 10 jours de perturbation. Cette série a attiré le soutien de personnalités publiques, dont l’acteur et défenseur de la santé mentale, Stephen Fry, qui a critiqué le gouvernement britannique pour avoir tenté de criminaliser le groupe d’activistes

Précédant la Grève mondiale pour le climat de septembre 2019 du même mouvement de jeunes, des étudiants du monde entier se sont unis dans une grève scolaire internationale le 24 janvier 2019. Cette grève scolaire pour le changement climatique a accru la sensibilisation à l’environnement en ligne de 51,82 %, constituant ainsi la sixième manifestation la plus marquante.

Pour y participer, les élèves ont décidé de ne pas se rendre à leurs cours du vendredi pour participer à des manifestations, attirant l’attention des politiciens et des membres de l’industrie des combustibles fossiles et exigeant une transition vers des sources d’énergies renouvelables.

Les recherches en ligne sur la sensibilisation au changement climatique ont augmenté de 47,06 % en août 2019, grâce aux manifestations « Décrochons Macron » organisées en pleine réunion du G7. Les manifestants ont défilé contre les dirigeants du G7, qui se sont réunis à Biarritz le 25 août et ont réclamé de l’attention et des mesures pour l’urgence climatique à Bayonne à ce moment-là. Les efforts des militants écologistes constituent la septième manifestation la plus marquante pour accroître la sensibilisation en ligne au changement climatique.

Il faut avancer de 18 mois pour arriver à la huitième manifestation la plus marquante, lors de laquelle les militants pour le climat ont dû faire face à une réaction brutale. Le groupe Extinction Rebellion est passé à l’action à l’aéroport de Chambéry le 15 février 2021. Les militants ont formé une barrière en se tenant par les bras pour bloquer une route et attirer l’attention sur l’impact des avions sur la santé de l’environnement.

La police antiémeute a aspergé de gaz poivré les manifestants, mais cela n’a peut-être fait que renforcer la sensibilisation au changement climatique. Les recherches en ligne sur le changement climatique ont affiché une hausse de 25,93 % après cette manifestation.

En neuvième position, on trouve une autre manifestation des étudiants de Fridays for Future sur le changement climatique. Vendredi 15 mars 2019, plus d’un million de personnes étaient présentes à l’échelle mondiale, générant une augmentation de près de 17,65 % des recherches en ligne du terme « changement climatique ». 

La grève mondiale coordonnée pour le climat de 2021 complète le top 10 des manifestations les plus marquantes contre le changement climatique. Organisée le vendredi 24 septembre, cette manifestation a provoqué une hausse de 16,28 % des recherches en ligne comportant les termes « changement climatique ». Connue sous le nom de #UprootTheSystem, cette journée d’action unie a vu des jeunes se mobiliser dans le monde entier avant le sommet de la COP26 à Glasgow.

Autres manifestations marquantes sur le changement climatique entre 2019 et 2021

D’autres manifestations importantes sur le changement climatique ont eu lieu entre 2019 et 2021 et ont contribué à accroître la sensibilisation. Le 26 octobre 2021, des militants ont perturbé la réunion sur le financement du climat à Paris avant la COP26, ce qui a fait grimper la sensibilisation de 12,9 %. Cette manifestation a eu lieu un an après le fameux déploiement d’une banderole Extinction Rebellion au-dessus de la tour Eiffel. Ce geste marquant, qui a eu lieu le 12 octobre 2020, a généré une augmentation de 9,89 % des recherches en ligne des termes « changement climatique ».

Les manifestations de School Strikes for Climate et Fridays for Future se sont avérées d’une efficacité en matière de sensibilisation au cours des deux années étudiées. Les grèves internationales des écoles organisées le 15 février 2019 ont permis d’accroître la sensibilisation de 6,55 %, tandis que les manifestations du 1er novembre 2021 ont contribué à augmenter les recherches de 1,71 %.

Enfin, les manifestants pour le climat qui sont descendus dans la rue dans le cadre du mouvement « Ensemble pour le climat » le 9 mai 2021 ont augmenté la sensibilisation de 4,54 %. Les militants qui ont participé à la manifestation française de la Journée mondiale d’action pour la justice climatique du 6 novembre 2021 ont augmenté les recherches sur le changement climatique de 1,71 %.

Méthodologie :

  1. LeLynx.fr a cherché à savoir quelles manifestations sur le changement climatique se déroulant dans le monde entier entre 2019 et 2021 ont été les plus marquantes pour sensibiliser au changement climatique. Cette enquête était axée sur la comparaison des recherches mondiales du terme « changement climatique » sept jours avant et après chaque manifestation respective.
  2. L’intérêt de la recherche à l’échelle mondiale quotidien de Google Trends a été calculé pour le thème « changement climatique » entre 2019 et 2021. Les données quotidiennes ont été pondérées par les intérêts de recherche hebdomadaires pour chaque mois afin de fournir des données sur des périodes annuelles. 
  3. Une liste maîtresse de 16 manifestations importantes sur le changement climatique se déroulant entre 2019 et 2021, ainsi que leurs dates de début et de fin, a été compilée à partir de diverses publications d’actualité, notamment Reuters et BBC.
  4. L’impact de la manifestation sur l’intérêt de recherche pour le terme « changement climatique » a été calculé comme la différence en pourcentage de l’intérêt de recherche entre son point le plus élevé sept jours avant la manifestation et sept jours suivant la manifestation. Un délai de cinq jours a été ajouté à la date de début de chaque manifestation afin d’inclure toute augmentation de l’intérêt de recherche en prévision de la manifestation.
  5. Les manifestations contre le changement climatique ont ensuite été classées par ordre décroissant d’impact sur les recherches.
  6. Les données ont été recueillies le 01/02/2022.