Crise du marché de l'énergie : LeLynx.fr vous alerte !

Les prix subissent toujours une hausse exceptionnelle.
Nos experts décryptent le marché et vous proposent les meilleures offres.

Énergies renouvelables : 6 scénarios pour atteindre la neutralité carbone

Hier, le gestionnaire national du Réseau de transport d’électricité (RTE) a présenté ses conclusions sur la manière d’atteindre la neutralité carbone d’ici 2050. Son rapport met à l’honneur les énergies renouvelables. LeLynx.fr vous présente un résumé des 6 scénarios que le président de la République Emmanuel Macron devra départager.

énergies renouvelables

Le constat posé par le RTE est sans appel : l’électricité devra devenir la première source d’énergie en France, si l’on veut vraiment atteindre la neutralité carbone en 2050. L’enjeu est de taille, puisqu’il s’agit de se passer totalement des énergies fossiles. Pour y parvenir, il faudra impérativement multiplier par 3 la production d’électricité en France.

Voici les 6 scénarios envisagés par le RTE pour atteindre cet objectif :

Scénario n°1 : le nucléaire s’éteint, l’énergie solaire gagne du terrain

Dans ce scénario, le nucléaire cède la place aux énergies renouvelables. Les centrales sont fermées. À la place, on mise sur le développement de l’énergie éolienne, dont la production serait quadruplée, et on met un coup d’accélérateur sur l’expansion du photovoltaïque.

Scénario n°2 : pleins phares sur le solaire

Dans ce schéma, les énergies renouvelables représentent 87% de l’électricité produite en France. Le photovoltaïque fournit 36% de l’électricité sur le territoire, les maisons sont équipées de panneaux solaires.
Ce scénario implique « une mobilisation forte des acteurs locaux participatifs et des collectivités locales » pour « accélérer la cadence de manière très forte pour l’installation des renouvelables ».

Scénario n°3 : l’éolien a le vent en poupe

La création d’immenses parcs éoliens, non seulement sur la terre mais aussi en mer, est au programme de ce scénario. Encore une fois, le photovoltaïque est à l’honneur.

Scénario n°4 : action, réaction (nucléaire)

Ici, le RTE se projette avec la création de 6 nouveaux réacteurs nucléaires d’ici 2045, puis 2 nouveaux réacteurs tous les 5 ans. Au total, la production nucléaire représenterait 26% de l’énergie française.

Le développement des énergies renouvelables à un rythme soutenu permet de compenser le déclassement des réacteurs de deuxième génération.

Scénario n°5 : deux nouveaux réacteurs tous les 3 ans

Dans ce cinquième scénario, le développement des énergies renouvelables est partiellement délaissé au profit d’une expansion très nette du nucléaire. 36% de l’électricité française serait produite par les réacteurs. Le sol français compterait 14 nouveaux réacteurs à eau pressurisée, puis 2 nouveaux tous les 3 ans dès 2035.

Scénario n°6 : 50% nucléaire, 50% énergies renouvelables

Au menu du dernier scénario, des concessions de part et d’autre. D’ici 2050, le nucléaire représenterait 50% de la production d’électricité française. 14 nouveaux réacteurs seraient construits, accompagnés de réacteurs plus petits. Sujet épineux, plusieurs réacteurs verraient leur durée de vie prolongée.

De leur côté, les énergies renouvelables occuperaient les 50% restants, avec 70 GW d’énergie photovoltaïque d’une part, et 65 GW d’éolien terrestre et maritime d’autre part.