Tout savoir sur les énergies fossiles

  • Comparez les offres en moins de 5 minutes et réalisez jusqu’à 140 € d'économies*
  • Changez de fournisseur dans la journée et cela sans coupure d'électricité

L’énergie fossile provient de la combustion de matières premières extraites des sols terrestres. Elle est encore aujourd’hui largement majoritaire puisqu’elle représente 80 % de la consommation totale en énergie. Pour autant, elle pose certaines questions environnementales entraînant une modification des comportements.

Quelles sont les énergies fossiles ?

Les énergies fossiles sont le type d’énergie le plus utilisée. Elles servent notamment pour la production d’électricité, le chauffage, les transports, etc.

Comme les énergies nucléaires, les énergies fossiles sont le résultat de la fossilisation d’êtres vivants dont l’évolution dans le temps les a transformés en roches, présentes dans les sous-sols terrestres. Généralement, les énergies fossiles utilisées sont :

  • Le pétrole ;
  • Le charbon ;
  • Le gaz naturel.

Ces combustibles sont donc tous composés de carbone et d’hydrogène mais récupérés sous différentes formes : gazeux, liquide (pétrole) et solide (charbon).

L’électricité fossile s’oppose aux énergies renouvelables, qui présentent la particularité de se renouveler plus vite qu’elles ne sont consommées.

Comment est produite l’énergie ?

En France, la production d’énergies fossiles est limitée. Les gisements de pétrole et de gaz sont peu nombreux et l’exploitation du charbon a été abandonnée. La quasi-totalité de ces énergies fossiles sont donc issues de l’étranger.

L’électricité produite avec du charbon

Le charbon est la première source de production d’électricité dans le monde et la seconde source d’énergie consommée. Elle est facile à produire et peu coûteuse.

Après son extraction du sol, le charbon est utilisé comme combustible dans une centrale thermique. Au sein d’une chaudière, la chaleur produite va transformer l’eau en vapeur et va faire tourner une turbine. Ce mouvement va ainsi produire de l’électricité qui pourra ensuite être transportée et injectée dans le réseau de distribution.

La France utilise très peu d’électricité au charbon, mais à l’échelle du monde il s’agit de l’énergie la plus produite et la seconde plus utilisée.

Les multiples vies du pétrole

Le pétrole est la première source d’énergie consommée dans le monde (environ 35 %) du fait des multiples possibilités d’utilisation. En effet, après extraction, le pétrole passe par une raffinerie afin d’être transformé en carburant pour le secteur des transports, mais aussi en plastique ou en hydrocarbures (bitume).

Le fioul (dérivé du pétrole) est une énergie très puissante qui permet de réaliser des économies. En effet, avec seulement un litre de fioul, il est possible de libérer près de 10KWh. A contrario, il faut noter que la production d’électricité au fioul est particulièrement néfaste pour l’environnement à cause de sa pollution.

Le cheminement du gaz naturel

Le gaz naturel est la troisième source d’énergie consommée dans le monde. Grâce à un forage, le gaz naturel peut être extrait des sols terrestres. Il est ensuite traité et épuré afin de pouvoir être transporté par des gazoducs terrestres ou sous-marins.

Ces énergies fossiles représentent aujourd’hui près de 80 % de la consommation mondiale en énergie.

Les questions environnementales relatives aux énergies fossiles

Le recours aux énergies fossiles, en particulier le pétrole et le charbon, entraine de fortes émissions de gaz à effet de serre. Les pouvoirs publics cherchent donc des alternatives afin de réduire la pollution de la planète. De son côté, le gaz naturel est beaucoup moins polluant mais suppose une sécurité accrue aussi bien au niveau industriel que domestique pour éviter tout risque d’explosion.

D’autre part, les réserves des énergies fossiles ne sont pas inépuisables. Le pétrole et le gaz naturel seraient particulièrement touchées, d’où la nécessité de trouver des solutions alternatives comme les énergies renouvelables pour produire de l’énergie aujourd’hui. En revanche, les réserves de charbon sont encore assez conséquentes.

Enfin, les énergies fossiles sont présentes de façon inégalitaire sur toute la planète. Au vu de la demande énergétique mondiale en constante croissance, ces énergies fossiles sont devenues des motifs d’altercations entre Etats sur l’extraction, le transport et la transformation de ces matières premières en énergie, notamment le pétrole.

Le cas de l’électricité nucléaire

L’électricité nucléaire est une énergie issue de ressource limitée mais ne pollue pas car sa fission n’émet pas de CO2. Ni vraiment fossile ni renouvelable, on peut la qualifier d’énergie thermique décarbonée. C’est la forme d’électricité la plus consommée du mix français (72 %) loin devant les autres combustibles.

Cette production nécessite cependant des centrales nucléaires coûteuses et complexes à entretenir. Le nucléaire garantit à la France une indépendance énergétique depuis les années 1970. Cela pose toutefois le problème du stockage des déchets nucléaires.

Production et consommation d’électricité fossile en France

Mix électrique français

En 2019, 70,6 % de la production d’électricité en France provenait d’une source décarbonée, à savoir le nucléaire. Venait ensuite l’hydraulique (11,2 %), le gaz (7,2 %), l’éolien (6,3 %), le solaire (2,2% ), tandis que les bioénergies, le fioul et le charbon récoltaient moins de 2 % du total.

Sur le mois de janvier 2021 pris à titre d’exemple, l’électricité nucléaire oscillait entre 62 % et 67 %. La deuxième source fossile, le gaz, variait quant à elle de 4 % à 10 %. Le charbon et le fioul ne comptent quasiment pas dans la production électrique française.

Le saviez-vous ? La France est la plus grande exportatrice européenne d’électricité. Grâce à son autonomie nucléaire, elle préserve son indépendance énergétique.

Filières de production électrique fossile en France

La France dispose d’un parc de production électrique très développé. Voici les technologies comprises dans chaque filière :

  • Gaz : turbines à combustion, cogénérations, cycles combinés gaz et autres moyens de production de gaz ;
  • Fioul : turbines à combustion, cogénérations et autres moyens de production de fioul ;
  • Nucléaire : 56 réacteurs à eau pressurisée répartis en 18 centrales ;
  • Charbon : 4 centrales en cours de fermeture.