Isolation plafond : quel matériau et quelle technique ?

  • Comparez les offres en moins de 5 minutes et réalisez jusqu’à 140 € d'économies*
  • Changez de fournisseur dans la journée et cela sans coupure d'électricité

Pour limiter les déperditions énergétiques et se sentir bien chez soi en toute saison, une bonne isolation thermique du plafond est nécessaire. Quels matériaux choisir, comment procéder et à quel prix ? Les conseils de LeLynx.fr pour bien isoler votre plafond.

Pourquoi isoler son plafond ?

La bonne isolation de votre plafond vous offre de nombreux avantages, à savoir :

  • Le confort thermique : un plafond bien isolé contribue à avoir moins froid en hiver et moins chaud en été, c’est-à-dire à bénéficier de températures agréables dans votre logement. Toutefois, la bonne isolation d’autres parties du logement est aussi nécessaire (toiture, vitrages, sols…) ;
  • Le confort acoustique : un plafond bien isolé vous permet aussi de moins entendre les bruits venant de l’extérieur ou des étages supérieurs ou inférieurs. Un barrage sonore en somme ;
  • Faire des économies : si votre plafond est bien isolé, vous éviterez les déperditions énergétiques et consommerez moins d’électricité ou de gaz. A la clé, de réelles économies sur la facture !
En résumé, une bonne isolation du plafond est bénéfique à trois points de vue : pour votre confort, pour votre porte-monnaie et pour la planète !

Isolation plafond : comment faire ?

Pour isoler votre plafond, deux solutions s’offrent à vous. Vous pouvez :

  • Effectuer les travaux de rénovation énergétique vous-même. Toutefois, cette option est conseillée uniquement si vous êtes bien renseigné sur le sujet, si vous avez tout le matériel nécessaire et si vous avez un certain savoir-faire ;
  • Faire appel à un professionnel. Cette option, plus coûteuse certes puisque vous paierez des frais de main-d’œuvre est à privilégier.

Bien choisir son matériau d’isolation

Le choix du matériau isolant est très important pour l’isolation de votre plafond. Vous pouvez ainsi comparer les isolants, vous aurez notamment le choix entre :

  • des matériaux synthétiques
  • des matériaux renouvelables
  • des fibres minérales et végétales.

La qualité d’un isolant se mesure notamment à sa conductivité thermique, exprimée en W/m.K (watt par mètre kelvin). Plus le coefficient est faible, plus le matériau est isolant.

 Le point sur les particularités de chaque matériau :

 

Famille de matériau

Matériau

Performance thermique

Particularités

 

Isolants
synthétiques

Polystyrène
expansé

0,030/0,038

Facile à trouver
sur le marché

Léger et
résistant

Polystyrène
extrudé

0,025/0,038

Matériau dense

Polyuréthane

0,022/0,028

Très bonnes
performances isolantes

 

Matériaux renouvelables

Ouate de
cellulose

0,038/0,040

Anti-feu,
anti-moisissures, anti-insectes

Liège

0,030/0,045

Bon isolant
phonique

Perlite

0,050/0,055

Ininflammable et
imputrescible

Fibres minérales

Laine de verre

0,030/0,040

Très répandue et
bon marché

Laine de roche

0,035/0,040

Très bon isolant
thermique et acoustique

 

Fibres végétales

Fibres de lin

Bonnes qualités
isolantes

Parfois difficile
à trouver sur le marché

Fibres de bois

0,040/0,055

Bonnes qualités
isolantes

Parfois difficile
à trouver sur le marché

 

Des matériaux sous différentes formes

Sachez que les matériaux disponibles pour l’isolation du plafond existent sous différents formats :

  • En rouleaux : il suffit de les déroulés au-dessus des faux-plafonds. La laine de roche et la laine de verre existent notamment sous forme de rouleaux ;
  • En vrac, sous forme de flocons ou de granulés ;
  • En panneaux : il suffit de les plaquer ou de les visser au plafond ;
  • En mousse, notamment pour le polyuréthane.

Choisir son isolation selon le type de plafond

Le choix du matériau dépend aussi de la technologie d’isolation employée. Si vous optez pour un plafond suspendu ou un faux plafond, il est recommandé d’opter pour un isolant épais. Par exemple : de la laine de verre, de la laine de roche, de la perlite, de la fibre de lin, de la fibre de bois ou encore de la cellulose.

Si vous optez pour un plafond tendu ou un plafond collé, un isolant mince et rigide peut alors convenir. Par exemple : du polystyrène, des rouleaux de liège, d’aluminium ou de polyuréthane.

Astuce Malynx !

Si le confort acoustique est particulièrement important pour vous, n’hésitez pas à faire appel à un acousticien avant de vous lancer dans l’isolation de votre plafond. Il pourra vous donner de précieux conseils et vous orienter vers un matériau en particulier !

Isolation plafond : combien ça coûte ?

Autant le dire d’entrée de jeu : isoler son plafond a un coût et demande un réel investissement financier. Les prix varient toutefois selon les types de matériaux. Pour donner un ordre d’idée, il faut compter :

  • Entre 10€ et 30€ le m² de liège (épaisseur 100 mm) ;
  • Entre 15€ et 25€ le m² de cellulose ;
  • Entre 10€ et 20€ le m² pour les fibres végétales ;
  • Entre 3€ et 10€ le m² pour les laines minérales ;
  • Entre 20€ et 30€ le m² pour la perlite.

Si vous faites appel à un professionnel, il faut également prend en compte le prix de la pose, la TVA, le forfait de déplacement, le coût des fournitures. Pour tous ces éléments, les tarifs varient selon les professionnels et la nature exacte des travaux.