Isolez votre logement avec de la laine de roche

  • Comparez les offres en moins de 5 minutes et réalisez jusqu’à 140 € d'économies*
  • Changez de fournisseur dans la journée et cela sans coupure d'électricité

La laine de roche est un matériau isolant thermique et phonique se caractérisant par son côté économique et résistant aux incendies. Efficace pour quasiment l’ensemble des projets d’isolation, voici quelques conseils si vous optez pour ce type d’isolant.

Qu’est-ce que la laine de roche ?

La laine de roche est un matériau issu de la roche volcanique, le basalte, après sa fusion dans un four chauffé à environ 1 600°C. Il s’agit ainsi d’un type d’isolant thermique, phonique mais aussi incombustible que l’on retrouve sous différentes formes comme par exemple des rouleaux, flocons ou encore panneaux.

La laine de roche est choisie pour 3 raisons principales :

  • Son caractère thermique : elle permet de garder la chaleur à l’intérieur du logement ;
  • Son caractère ininflammable : elle ne peut pas prendre feu en cas d’incendie ;
  • Son caractère acoustique : elle permet une très bonne isolation sonore.
Il ne faut pas confondre la laine de roche et la laine de verre. Cette dernière est créée à base de sable et de verre mais ces deux laines minérales concentrent quasiment les mêmes caractéristiques, avec une meilleure résistance en cas d’incendie pour la laine de roche.

Pour quelles parties de la maison choisir la laine de roche ?

La laine de roche permet une utilisation pour tous les types d’isolation autant à l’intérieur qu’à l’extérieur:

  • Au niveau de l’isolation des murs : souvent sous forme de panneaux rigides ou semi-rigides, collés entre le béton et le placo ;
  • Au niveau de l’isolation des combles : sous forme de flocons pour les plus difficiles d’accès ;
  • Au niveau de la toiture ou des rampants : sous forme de rouleaux la plupart du temps ;
  • Au niveau du sol : également sous forme de rouleaux.

Quelle épaisseur de laine de roche choisir ?

La résistance thermique ® permet de comparer les meilleurs isolants thermiques. En effet, plus elle est élevée, plus le pouvoir isolant du matériau est confirmé. Dans ce sens, l’épaisseur à installer joue un rôle prépondérant sur la qualité de votre isolation. Plus la couche de laine de roche est élevée, plus elle est isolante.

En voici l’exemple pour la laine de roche :

Partie du logement

Epaisseur de la laine de verre

Résistance (R) *

Combles

30 cm

7,4

+

40 cm

10,2

+++

 

Rampants (toiture intérieure)

20 cm

6

+

22 cm

6,35

+

 

Toiture extérieure (sarking)

22 cm

6,2

+

24 cm

6,75

+

26 cm

7,3

++

Mur intérieur

12,5 cm

3,7 cm

+

14 cm

4,2 cm

++

16 cm

4,8 cm

++

Mur extérieur

14 cm

4 cm

+

16 cm

4,5 cm

++

18 cm

5,05 cm

+++

Sol

11 cm

3,1 cm

+

15 cm

4,3 cm

++

17,5 cm

5 cm

+++

 

* source : conseils-thermiques.org

Comment choisir sa laine de roche ?

Même si vous êtes convaincu d’isoler votre logement avec de la laine de roche, vous devez rester attentif à d’autres caractéristiques de ce type d’isolant :

  • Sa performance thermique ;
  • Sa performance phonique ;
  • Sa résistance au feu ;
  • Sa durée de vie ;
  • Son prix.
Astuce Malynx !

La certification Acermi permet d’attester que les caractéristiques techniques affichées sur un isolant, comme la laine de roche, sont correctes. Assurez-vous donc que cette certification existe sur le produit que vous souhaitez acheter.

Les avantages et les inconvénients de la laine de roche

La laine de roche a la particularité d’avoir un coût à l’achat plutôt intéressant tout en assurant une excellente qualité d’isolation thermique et phonique. De plus, elle est incombustible, ce qui veut dire qu’elle ne peut pas prendre feu. C’est également un matériau connu de tous les professionnels, ce qui laisse peu de place à d’éventuels problèmes lors de son installation.

En revanche, la laine de roche est beaucoup plus sensible que d’autres isolants à l’humidité et aux rongeurs. D’autant plus qu’elle s’adapte parfaitement aux épaisseurs importantes et beaucoup moins aux faibles, où la laine de verre sera plus efficace. Par ailleurs, issue du basalte une matière non renouvelable, la laine de roche ne vous permettra pas de faire un geste pour la planète.

Comment poser de la laine de roche ?

Même si les techniques de pose de la laine de roche varient en fonction de l’endroit d’installation dans votre logement, certains conseils fonctionnent dans toutes les situations :

  • Assurez-vous d’avoir bien préparé le support (suspentes, rails…) ;
  • Collez bien les morceaux de laine de roche les uns aux autres afin d’optimiser le pouvoir isolant ;
  • Utilisez un petit couteau pour découper votre laine de roche à la bonne taille ;
  • Equipez-vous bien avec une combinaison, des gants, un casque, des lunettes, un masque… pour éviter toute irritation de la peau.
Il est fortement conseillé de faire poser la laine de roche par un professionnel RGE (assurance un caractère environnemental), ce que vous assurera une bonne installation, même si son coût devra s’ajouter au budget global de votre projet !

Combien coûte de la laine de roche ?

La laine de roche profite d’un bon rapport qualité/prix mais demeure légèrement plus chère que la laine de verre. Vous devrez alors compter environ 7€/m² pour vous en procurer. Cependant, ce prix peut varier assez sensiblement selon :

  • Sa forme : panneaux, rouleaux, flocons… ;
  • Son épaisseur ;
  • Sa qualité.
Astuce Malynx !

Des aides financières sont éligibles afin de vous aider à payer votre isolation par laine de roche, comme par exemple Ma Prime Rénov’, l’éco-prêt à taux zéro, la TVA à 5,5%, la prime énergie ou encore les aides de l’Agence nationale de l’habitat (Anah).