L’isolation thermique : utilité, méthodes et coûts

  • Jusqu'à 174€ d'économies* pour un contrat d'énergie
  • 1 minute pour comparer les offres du marché

Si vous avez la sensation d’avoir froid dans votre logement ou que vous êtes obligé d’allumer votre chauffage au maximum de sa capacité, il y a de fortes chances que vous ayez besoin de mieux isoler votre logement. Voici tous nos conseils.

Pourquoi isoler sa maison ?

Un logement bien isolé ne sera pas soumis aux aléas de la chaleur ou du froid. Il sera plus agréable à vivre, économe en énergie et prendra de la valeur au fil des ans. Vos besoins en chauffage ou en ventilation seront minimes, ce qui réduira considérablement votre facture.

Vous l’aurez compris, l’isolation évite les pertes thermiques, et constitue un geste écoresponsable, puisque vous allez moins consommer. C’est pourquoi l’Etat durcit la législation sur l’isolation.

Isolation du toit et des combles

Les questions à se poser avant d’isoler

Isoler le plafond et le toit est la paroi qui est responsable de la majeure partie des déperditions thermiques (jusqu’à 30%). Il faut donc commencer votre isolation par le toit. C’est la zone la plus facile à isoler et celle qui vous rendra immédiatement des économies d’énergie. Avant toute chose, vérifiez l’état du toit : si nécessaire, procédez d’abord à sa rénovation énergétique, pour pouvoir ensuite isoler à moindre coût.

Pour bien isoler le toit, pensez à traiter surtout à isoler les combles, qui sépare votre logement du toit. La grande question que vous aurez à vous poser est : avec ou sans pare-vapeur ?

  • Avec un pare-vapeur, vous empêchez la vapeur d’eau de s’échapper grâce à un système étanche ;
  • Sans pare-vapeur, vous laissez respirer vos combles qui ne prennent pas l’humidité. C’est plus écologique, mais il faut veiller à ce que vos parois isolantes captent bien la vapeur.

Les méthodes pour isoler son toit

Il existe deux façons d’isoler son toit : en simple couche d’isolant et en double couche sous rampant.  Lorsque vous choisissez d’isoler en simple couche, cela veut dire que vous allez poser un isolant entre les chevrons du toit, de façon transversale. Il peut s’agir de laine de roche ou de laine de bois.

En double couche, vous isolez d’abord les chevrons puis la deuxième couche d’isolant sera posée de manière perpendiculaire à la première. Avant de démarrer la pose des isolants en double couche, installez des suspentes en haut et en bas du rampant.

Astuce Malynx !

Fixez des crochets pour lambris (ou clips lambris) pendant votre isolation. Cela permettra la pose de lambris classiques ou décoratifs sans détériorer votre installation.

Vous devez avoir à l’esprit les avantages et les inconvénients des méthodes d’isolation du toit :

IsolationAvantagesInconvénients
Simple couchePrix intéressant, rapidité d’exécution, confort thermiqueEmpiète sur la surface habitable, présence de points thermiques
Double couche (multicouche)Haute performance, peu de points thermiques, étancheTravaux plus complexes, prix un peu plus onéreux
L’isolation en double couche est obligatoire pour les charpentes traditionnelles.

Isolation des murs et parois

Les murs sont la deuxième source de perte de chaleur. Parfois, ils sont la cause de 25% des déperditions d’énergie. Afin de bien les isoler, vous devez commencer par les murs qui donnent sur le Nord. A noter, pour les façades ouest : vous devez installer une protection supplémentaire pour mieux les protéger contre l’humidité.

Vous devez décider si vous isolez vos murs par l’intérieur ou par l’extérieur.

  • L’isolation par l’extérieur consiste à envelopper votre logement d’un manteau isolant. La meilleure technique d’isolation des murs par l’extérieur est le bardage ventilé, car il résiste davantage au temps ;
  • L’isolation des murs par l’intérieur est la solution la plus économique. Il suffit d’entourer vos murs d’une mince couche de polystyrène ou de laine de verre.

Pour vous aider à choisir le type d’isolation thermique des murs, nous vous récapitulons ici les principaux avantages et inconvénients :

Type d’isolationAvantagesInconvénients
ExtérieurePerformance thermique, réduction de la consommation, travaux en dehors du logementPas applicable sur tous les logements, coût souvent élevé, modifie l’aspect de la façade
IntérieurePerformance thermique, confort, coût réduit, facilité et rapidité des travauxEspace habitable réduit, révision du plan électrique, travaux gênants, décoration à refaire

L’isolation du plancher

Le plancher bas provoque 10% des déperditions de chaleur. Il y a deux méthodes pour isoler son sol :

  • Isolation par le haut : assez contraignante, cette méthode consiste à poser un isolant sur le plancher, sous forme de panneaux rigides. Une chape retient le nouveau revêtement ;
  • Isolation par le bas : il s’agit d’appliquer un isolat sur la face inférieure du plancher. Les panneaux isolants conviennent aux sols réguliers, et les isolants souples ou projetés sont plus conseillés quand votre sol est irrégulier.

Prix : combien coûte l’isolation ?

Le prix des travaux d’isolation se chiffre souvent au m². Pour avoir une idée de la fourchette des prix pratiquée sur le marché, voici un tableau récapitulatif en fonction du type de parois à isoler :

IsolationPrix minimal (€/m²)Prix maximal (€/m²)
Plancher bas10€/m²30€/m²
Toiture inclinéePar l’intérieur20€/m²80€/m²
Par l’extérieur80€/m²200€/m²
Toiture platePar l’intérieur20€/m²80€/m²
Par l’extérieur80€/m²120€/m²
Murs25€/m²55€/m²

Les aides pour les travaux d’isolation

L’Etat propose une série d’aides pour encourager les Français à procéder à des travaux de rénovation énergétique. Voici des aides auxquelles vous êtes peut-être éligibles :

  • Ma Prime Rénov’ auprès de l’Agence nationale de l’habitat (Anah) ;
  • L’éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ) dont le plafond est à 30 000€ ;
  • Les aides de l’Agence nationale pour l’amélioration de l’habitat (Anah) ;
  • Les diverses subventions des collectivités locales.

Respecter les normes d’isolation

Chaque commune dispose de son propre Plan local d’urbanisme (PLU) qui impose la réglementation légale pour toute modification apportée qui est visible depuis l’extérieur. Pour changer vos fenêtres ou encore isoler vos parois extérieur à l’aide d’un enduit isolant, vous devez respecter le PLU. Parfois, vous avez nécessité de déclarer vos travaux. Renseignez-vous bien auprès de votre commune.

Astuce Malynx !

N’hésitez pas à demander le conseil d’un expert en rénovation ou en architecture locale, pour vous assurer de bien être en règle.

Cet article vous a-t-il été utile ?