Aide MaPrimeRénov’ : 1 000 € supplémentaires octroyés jusqu’à la fin de l’année

Une envie de chaudière à énergie renouvelable pour l’hiver prochain ? Cela tombe bien : entrée en vigueur depuis le 15 avril, l’aide MaPrimeRénov’ va être augmentée de 1 000 euros pour l’achat d’un tel dispositif destiné à favoriser la consommation d’énergie de manière plus responsable.

Aide MaPrimeRénov' : aide 1 000 € supplémentaire octroyée jusqu'à fin année


Alors que les beaux jours se profilent, certains ménages pensent déjà à la fin de l’année. Il faut dire qu’en pleine crise de l’énergie, rares sont les foyers n’ayant pas été enclins à jeter un œil averti à leur consommation électrique. À cette hausse des prix se greffe la problématique des gaz à effet de serre menaçant toujours plus l’environnement et œuvrant au réchauffement climatique.

C’est sur ce versant que l’État souhaite concentrer ses efforts. Ainsi, l’aide MaPrimeRénov’ augmentera de 1 000 euros pour les ménages souhaitant remplacer une chaudière alimentée au gaz ou au fioul par une pompe à chaleur ou une chaudière biomasse.

Qu’est-ce qu’une chaudière biomasse ? Une chaudière biomasse fonctionne grâce à une source d’énergie renouvelable telle que le bois. L’avantage de celui-ci est qu’il constitue une ressource naturelle inépuisable et qu’il est donc un moyen efficace de se chauffer, et ce, sans contribuer à augmenter les gaz à effet de serre.

Quelles sont les conditions à respecter pour bénéficier de l’aide MaPrimeRénov ?

Plusieurs conditions s’imposent pour bénéficier de cette aide :

  • Il faut faire l’acquisition d’un système de chauffage à énergie renouvelable d’ici la fin de l’année, soit le 31 décembre 2022 ;
  • Le bénéficiaire doit être propriétaire ou copropriétaire d’un logement de plus de 15 ans ;
  • Le logement en question doit être considéré comme propriété principale et être localisé en France métropolitaine ou en Outre-mer ;
  • Les travaux ne peut être effectués que par un professionnel justifiant du label RGE (reconnu garant de l’environnement).

Gare à ne pas accepter une installation de la part d’un artisan ou tout autre organisme qui ne serait pas reconnu. Le mieux est encore de consulter un conseiller France Rénov’ et de lui poser toutes vos questions sur le site maprimerenov.gouv.fr. 

Le montant de l’aide est calculé en fonction des revenus du foyer fiscal ainsi que du gain énergétique réalisé par les travaux en question. Qu’il s’agisse de l’isolation thermique, du chauffage ou encore de la ventilation, il existe une aide pour chaque type d’intervention ou d’installation. À noter que depuis l’année dernière, cette aide est ouverte à tous les foyers, quels que soient leurs revenus. N’hésitez pas à vous connecter sur le site précité pour déposer une demande d’aide aux ménages Ma Prime Rénov’ et savoir dans quelle tranche vous vous situez.