Le chèque énergie pour les travaux de rénovation

  • Comparez les offres en moins de 5 minutes et réalisez jusqu’à 140 € d'économies*
  • Changez de fournisseur dans la journée et cela sans coupure d'électricité

Quand on réalise des travaux de rénovation énergétique, on peut prétendre à différentes aides aux ménages. Parmi celles-ci, on compte le chèque énergie, un soutien financier nominatif adressé directement aux personnes éligibles.

Quelles conditions pour avoir le chèque énergie ?

La condition sine qua non pour bénéficier du chèque énergie concerne le revenu fiscal de référence (RFR) annuel du ménage. Son montant doit être inférieur à 10 800€ par unité de consommation. Pour calculer cette unité, voici comment s’y prendre :

  • Une personne : une unité de consommation (1 UC) ;
  • Une deuxième personne : 0,5 UC ;
  • Toute personne supplémentaire : 0,3 UC.

Quels travaux sont concernés par le chèque énergie ?

Le chèque énergie peut être utilisé pour financer des travaux de rénovation énergétique. Des travaux d’aménagement ou de décoration ne sont donc pas visés par ce dispositif. Si vous recevez le chèque énergie, sachez qu’il peut servir à d’autres choses qu’au paiement des travaux de rénovation. Vous pouvez par exemple utiliser votre chèque énergie pour payer l’électricité ou encore pour les factures de gaz.

Voici les types de travaux de rénovation énergétique concernés :

Comment percevoir le chèque énergie pour mes travaux ?

Vous n’avez aucune démarche à faire pour bénéficier du chèque énergie. C’est l’administration fiscale qui est chargée de créer et gérer les dossiers des ménages pouvant recevoir cette aide. Ce dossier est transmis à l’Agence de services et de paiement (ASP), qui vous envoie le chèque, à titre nominatif et en format papier.

Montant du chèque énergie pour des travaux de rénovation

Le montant du chèque énergie ne dépend pas des travaux que vous avez entrepris, mais bien de votre revenu fiscal de référence. La somme que vous toucherez s’échelonnera entre 48€ et 277€ TTC.

Si vous utilisez le chèque énergie pour financer des travaux de rénovation énergétique, sachez que cette aide est cumulable avec le dispositif MaPrimeRénov’. Faites attention à la durée de validité inscrite sur le chèque.