Comment effectuer la rénovation énergétique de votre logement ?

  • Jusqu'à 174€ d'économies* pour un contrat d'énergie
  • 1 minute pour comparer les offres du marché

Le principe de rénovation énergétique repose sur l’aide accordée aux ménages dans leurs projets de travaux afin d’améliorer la performance énergétique de leur logement. Diverses politiques sur l’énergie ont été menée dans ce sens afin d’inciter les Français. Travaux, aides financières… Tout ce que vous devez savoir sur la question.

Qu’est-ce que la rénovation énergétique ?

La rénovation énergétique passe par la réalisation de travaux sur les bâtiments existants afin d’améliorer leur performance énergétique. Dans ce sens, l’objectif principal de cette notion est de réduire la consommation électrique des bâtiments mais aussi des logements particuliers. Les pouvoirs publics cherchent donc à l’encourager depuis les années 1970.

Ainsi, depuis, l’Etat a mis en place des règlementations afin de donner des objectifs sur les économies d’énergie réalisées ou sur le nombre de logements rénovés. Un plan d’investissement massif pour le logement, mis en place en 2013, a défini comme objectif 500 000 logements rénovés par an et une baisse de 38% des consommations d’énergie en 2020 selon plusieurs axes.

L’ambition de ce plan est d’assurer une dimension écologique (réduire la consommation pour lutter contre les changements climatiques), sociale (lutter contre la précarité et réduire les factures) et économique (création d’emploi).

Les volets d’actions mis en place

Ce plan de rénovation énergétique repose sur 3 piliers :

  • Le conseil et l’accompagnement des ménages pour comprendre la nécessité d’effectuer des travaux de rénovation énergétique ;
  • Des aides financières pour inciter les Français à réaliser ces travaux ;
  • La mobilisation des professionnels sur de nouvelles offres et la bonne tenue de la réalisation des travaux.

Quels travaux de rénovation entreprendre chez vous ?

Avant toute chose, vous devez réaliser une expertise de votre logement afin de connaître les points forts et les points faibles en termes de consommation d’énergie. L’expert doit être un spécialiste agréé et vous guidera dans les travaux à mener afin de faire des économies d’énergie.

Astuce Malynx !

Afin de vous guider dans votre projet, de trouver un expert et des professionnels qualifiés RGE pour réaliser les travaux, vous pouvez consulter le site renovation-info-service.gouv.fr !

Des travaux d’isolation

Les travaux d’isolation de votre logement sont la priorité à effectuer lors d’une rénovation énergétique. Selon l’Ademe les pertes d’énergie dans un logement d’avant 1975 sont de 20%-25% par les toits et les murs et 10%-15% par les fenêtres. Avec des travaux, la réduction de consommation d’énergie peut aller jusqu’à 60% sur votre facture.

Une isolation bien réalisée avec des matériaux performants va donc vous permettre de vous sentir mieux chez vous et de faire des économies de chauffage. Les travaux peuvent notamment porter sur le toit (30% des déperditions thermiques de la maison passent par-là), par les murs (25%) et par le sol.

Des travaux sur la ventilation

Afin d’éviter des problèmes de renouvellement d’air et d’évacuation de l’humidité dans votre logement, il est également important de penser aux travaux sur la ventilation. La plupart du temps, il est conseillé d’installer une ventilation mécanique contrôlée (VMC) à simple flux ou à double flux ou une ventilation mécanique répartie (VMR) qui ne nécessite pas de gaine d’évacuation de l’air vers l’extérieur.

Pensez également aux portes et fenêtres. Les fenêtres à double vitrage et à triple vitrage garantissent une très bonne isolation thermique et phonique et peuvent réduire de 60% les pertes de chaleur. La pose de volets permet également de renforcer la conservation de l’énergie dans le logement, ou au contraire de garder une température plus fraîche en été.

Des travaux sur le système de chauffage

Si vous souhaitez baisser votre facture d’énergie, une réflexion sur vos équipements de chauffage s’impose. Ainsi, privilégiez davantage des équipements plus performants comme des chaudières à condensation au gaz, à granulés de bois, les pompes à chaleur ou des chaudières à ventouse (5% d’énergie consommée en moins). Le choix de vos radiateurs est également déterminant en cas de travaux liés au chauffage. Sachez que les radiateurs à eau douce utilisent par exemple une eau chauffée à 50°C, contre 90° pour les radiateurs classiques.

Si vous souhaitez aller encore plus loin et faire un geste pour la planète, vous pouvez également opter pour des énergies renouvelables comme tous les systèmes de chauffage au bois ou solaire, ce qui favorise les économies d’énergie.

Quelles aides financières pour réaliser vos travaux ?

Afin d’inciter les Français à réaliser des travaux de rénovation énergétique, souvent assez chers, les pouvoirs publics et certaines institutions ont mis en place des aides financières. Les montants alloués dépendent de vos projets, de vos revenus mais peuvent être cumulées dans certains cas.

Voici les dispositifs existants en pour vous donner un coup de pouce financier en 2021 :

  • MaPrimeRénov (qui a remplacé le CITE, ou crédit d’imôt pour la transition énergétique, depuis le 1er janvier 2021) ;
  • « Habiter Mieux sérénité » via l’Agence Nationale de l’Habitat (Anah) ;
  • L’Eco Prêt à Taux Zéro, ou PTZ ;
  • La prime Coup de pouce économie d’énergie ;
  • Le chèque énergie ;
  • Les aides des entreprises de fourniture d’énergie (CEE) ;
  • La TVA à 5,5% pour certains travaux de rénovation énergétique ;
  • La réduction d’impôt Denormandie ;
  • L’exonération de taxe foncière pour les travaux d’économie d’énergie ;
  • Les aides locales/départementales/régionales.

Les différentes aides financières

Aides Bénéficiaires Fonctionnement Quel type de travaux ? Montants
MaPrimeRénov Tous les ménages : propriétaires, locataires, occupants à titre gratuit pour
leur habitation principale (construite depuis plus de 2
ans)

Copropriétés

Propriétaires bailleurs

Versement d’une prime Tous les travaux éligibles Calculé en fonction des revenus et du gain écologique apporté par les travaux
TVA réduite à 5,5% pour les travaux d’amélioration de
la qualité énergétique
Propriétaires, locataires ou occupants à titre gratuit pour
leur habitation principale ou secondaire (construite depuis
plus de 2 ans)

Sociétés civiles immobilières

Réduction de la TVA sur le montant des travaux de
rénovation (normalement TVA à 10%)
Tous les travaux éligibles Réduction effectuée directement par le professionnel sur la
facture des travaux
Eco-prêt à taux zéro (Eco-PTZ) Personnes physiques (copropriété éligible) pour leur
résidence principale achevée avant le 01/01/1990
Pas d’avance de trésorerie et pas d’intérêts lors du
financement des travaux
Tous les travaux éligibles Plafonnés à 30 000€ sur une période de 10 ans.

Un seul éco-prêt à taux zéro peut être accordé par logement.

Certificats d’économies d’énergie (CEE) Tous les propriétaires et locataires pour leur habitation
principale ou secondaire
Fournisseurs d’énergie proposent des aides pour réaliser
des travaux.
Différents selon les fournisseurs mais ils proposent tous :

– Des diagnostics ;

– Une mise en relation avec des pros ;

– Des prêts à taux avantageux ;

– Des réductions sur la facture d’électricité ou de gaz, bons d’achat…

Différents selon les fournisseurs d’énergie
« Coup de pouce économies d’énergie » Tous les ménages peuvent en bénéficier depuis 2019 Primes accordées pour la réalisation de travaux de
rénovation
Travaux liés soit à des travaux de chauffage, soit à des travaux d’isolation. Il existe deux primes distinctes pour ces deux types de travaux. Différents selon les ressources des ménages.

Les primes sont versées par les entreprises signataires de la Charte « Coup de pouce économies d’énergie ». Il s’agit principalement des vendeurs d’énergie.

Programme « Habiter Mieux Sérénité » de l’Agence nationale de
l’habitat (Anah)
Ménages aux ressources modestes et très modestes, propriétaires occupant un logement individuel.

Les propriétaires bailleurs et syndicats de copropriétaires peuvent aussi en bénéficier.

Primes accordées pour financer des travaux de rénovation Tous travaux permettant d’éviter les pertes énergétiques Financement proportionnel au montant des travaux.

Le montant total ne peut pas excéder 18 000€.

Chèque énergie Ménages modestes désignés directement par les pouvoirs
publics, en fonction du revenu fiscal de référence (RFR)
Aide nominative pour régler les factures d’énergie et
effectuer des travaux de rénovation envoyée automatiquement
Tous les travaux éligibles ici Entre 48€ et 277€ par an
Exonération de la taxe foncière pour les travaux
d’économies d’énergie
Propriétaires occupants ou bailleurs pour leur habitation
construite :

-avant le 01/01/1989 dans les communes éligibles

– achevés avant le 1er janvier 2009 dont le niveau de performance énergétique est supérieur à celui qu’impose la législation

Exonération temporaire de la taxe foncière par certaines
collectivités pour les foyers réalisant des travaux de
rénovation.

L’exonération peut être soit partielle, soit totale.

Tous les travaux éligibles Exonération à partir de l’année suivante
Réduction d’impôt Denormandie Les propriétaires bailleurs effectuant des travaux représentant au moins 25% du prix d’un logement acheté entre le 1er janvier 2019 et le 31 décembre 2022. Réduction d’impôt sur le revenu.

Le logement acheté et rénové doit se trouver dans l’une des 222 villes bénéficiaires du programme « Action cœur de ville ».

Les propriétaires doivent également mettre votre logement en location nue (non meublée) sur une période longue durée, pendant 6, 9 ou 12 ans.

Travaux liés à la performance énergétique du logement, à la modernisation, l’assainissement ou l’aménagement des surfaces habitables ou à la création de nouvelles surfaces habitables. Réduction d’impôt sur le revenu :

– 12% du prix du bien pour une période de 6 ans

– 18% du prix du bien pour une période de 9 ans ;

– 21% du prix du bien pour une période de 12 ans

Réduction plafonnée à un investissement maximal de 300 00€.

Informations valables au 1e mars 2021.

Pourquoi réaliser des travaux de rénovation énergétique ?

Les travaux de rénovation énergétique peuvent répondre à plusieurs motivations :

  • Réduire le montant de ses factures d’électricité et/ou de gaz. Notamment pour la partie chauffage, qui est la plus lourde sur l’année ! ;
  • Gagner en confort. Les travaux de rénovation permettent de se sentir mieux chez soi et de vivre dans un logement plus agréable d’un point de vue thermique, que ce soit en hiver ou en été. Bien chauffé et bien ventilé, un logement est plus sain ;
  • Valoriser son patrimoine immobilier. Avec des travaux de rénovation et de remise aux normes actuelles, un logement prend logiquement de la valeur, ce qui est non négligeable si vous décidez un jour de revendre votre bien ou de le louer ;
  • Faire un geste pour la planète, dans une optique écologique. En faisant des travaux, on préserve l’environnement et les émissions de CO2 ou de gaz à effet de serre liés au chauffage et on participe à sa manière à la transition énergétique.
Astuce Malynx !

Les travaux de rénovation coûtent cher, c’est vrai. Mais vous pouvez être accompagné et bénéficier d’aides via les dispositifs existants évoqués ci-dessus. Et surtout, ces travaux ont justement pour but de vous faire consommer moins d’énergie et donc de vous faire faire des économies à long termes !

Les objectifs du gouvernement pour la rénovation

Les aides mis à disposition par le gouvernement et les collectivités ont pour but d’encourager les Français à se lancer dans des travaux et d’accélérer la rénovation énergétique des bâtiments. En 2021, on considère que 7 millions de logements sont mal isolés et que 14% des Français ont froid chez eux.

Cet article vous a-t-il été utile ?