En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus
Vous pouvez également consulter notre politique de confidentialité ici.

Rénovation énergétique : le CITE transformé en prime énergie dès 2020

Le gouvernement a lancé à la fin du mois de juillet une concertation avec les professionnels du bâtiment afin de transformer le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) en prime énergie.

C’est un changement important sur les aides de l’Etat, allouées aux travaux de rénovation énergétique. Le gouvernement a lancé il y a quelques semaines une concertation avec les professionnels du bâtiment sur l’avenir du crédit d’impôt transition énergétique (CITE). L’idée serait ici de transformer cette aide en prime dans le futur projet de loi de finances.

Le gouvernement s’attaque donc à une mesure en vigueur depuis 2005. Elle profitait surtout aux ménages les plus aisés puisque le versement de l’aide financière intervenait un an après la date de réalisation des travaux, ce qui pouvait démotiver les plus modestes. Cette nouvelle prime devrait d’ailleurs avoir un barème calculé non plus sur le coût de l’opération mais sur sa performance énergétique.

Une mise en place complexe

Cette nouvelle prime sera installée en plusieurs temps. Pour les ménages qualifiés de modestes ou très modestes, elle arrivera dès 2020. Pour les foyers aux revenus intermédiaires, le CITE sera maintenu en 2020 et ils pourront profiter de cette prime en 2021. Pour les 20% de ménages les plus aisés en revanche, le CITE disparaîtra à compter de 2020.

Enfin, cette transformation est jugée complexe du point de vue des ménages français. En effet, cette subvention sera calculée en fonction des revenus du foyer mais aussi d’un barème compris entre 200€ et 11 000€ selon la nature des travaux réalisés. Des précisions sont attendues d’ici la fin de la concertation, le 23 août prochain.