En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus
Vous pouvez également consulter notre politique de confidentialité ici.

Comment effectuer la rénovation énergétique de votre logement ?

    Le principe de rénovation énergétique repose sur l’aide accordée aux ménages dans leurs projets de travaux afin d’améliorer la performance énergétique de leur logement. Diverses politiques sur l’énergie ont été menée dans ce sens afin d’inciter les Français. Travaux, aides financières… Tout ce que vous devez savoir sur la question.

    Qu’est-ce que la rénovation énergétique ?

    La rénovation énergétique passe par la réalisation de travaux sur les bâtiments existants afin d’améliorer leur performance énergétique. Dans ce sens, l’objectif principal de cette notion est de réduire la consommation en énergie des bâtiments mais aussi des logements particuliers. Les pouvoirs publics cherchent donc à l’encourager depuis les années 1970.

    Ainsi, depuis, l’Etat a mis en place des règlementations afin de donner des objectifs sur les économies d’énergie réalisées ou sur le nombre de logements rénovés. Un plan d’investissement massif pour le logement, mis en place en 2013, a défini comme objectif 500 000 logements rénovés par an et une baisse de 38% des consommations d’énergie à l’horizon 2020 selon plusieurs axes.

    L’ambition de ce plan est d’assurer une dimension écologique (réduire la consommation pour lutter contre les changements climatiques), sociale (lutter contre la précarité et réduire les factures) et économique (création d’emploi).

    Les volets d’actions mis en place

    Ce plan de rénovation énergétique repose sur 3 piliers :

    • Le conseil et l’accompagnement des ménages pour comprendre la nécessité d’effectuer des travaux de rénovation énergétique ;
    • Des aides financières pour inciter les Français à réaliser ces travaux ;
    • La mobilisation des professionnels sur de nouvelles offres et la bonne tenue de la réalisation des travaux.

    Quels travaux de rénovation entreprendre chez vous ?

    Avant toute chose, vous devez réaliser une expertise de votre logement afin de connaître les points forts et les points faibles en termes de consommation d’énergie. L’expert doit être un spécialiste agréé et vous guidera dans les travaux à mener afin de faire des économies d’énergie.

    Astuce Malynx !

    Afin de vous guider dans votre projet, de trouver un expert et des professionnels qualifiés RGE pour réaliser les travaux, vous pouvez consulter le site renovation-info-service.gouv.fr !

    Des travaux d’isolation

    Les travaux d’isolation de votre logement sont la priorité à effectuer lors d’une rénovation énergétique. Selon l’Ademe, les pertes d’énergie dans un logement d’avant 1975 sont de 20%-25% par les toits et les murs et 10%-15% par les fenêtres. Avec des travaux, la réduction de consommation d’énergie peut aller jusqu’à 60% sur votre facture.

    Une isolation bien réalisée avec des matériaux performants va donc vous permettre de vous sentir mieux chez vous et de faire des économies de chauffage.

    Des travaux sur la ventilation

    Afin d’éviter des problèmes de renouvellement d’air et d’évacuation de l’humidité dans votre logement, il est également important de penser aux travaux sur la ventilation. La plupart du temps, il est conseillé d’installer une ventilation mécanique contrôlée (VMC) ou une ventilation mécanique répartie (VMR) qui ne nécessite pas de gaine d’évacuation de l’air vers l’extérieur.

    Des travaux sur le système de chauffage

    Si vous souhaitez baisser votre facture d’énergie, une réflexion sur vos équipements de chauffage s’impose. Ainsi, privilégiez davantage des équipements plus performants comme des chaudières à condensation au gaz ou des chaudières à ventouse (5% d’énergie consommée en moins).

    Si vous souhaitez aller encore plus loin et faire un geste pour la planète, vous pouvez également opter pour des énergies renouvelables comme tous les systèmes de chauffage au bois ou solaire, ce qui favorise les économies d’énergie.

    Quelles aides financières pour réaliser vos travaux ?

    Afin d’inciter les Français à réaliser des travaux de rénovation énergétique, souvent assez chers, les pouvoirs publics et certaines institutions ont mis en place des aides financières. Les montants alloués dépendent de vos projets, de vos revenus mais peuvent être cumulées dans certains cas.

    Les différentes aides financières

    AidesBénéficiairesFonctionnementQuel type de travaux ?MontantsCumulable ?

    Crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE)
    Propriétaires, locataires, occupants à titre gratuit pour
    leur habitation principale (construite depuis plus de 2
    ans)
    Réduction de l’impôt sur le revenu d’une partie des
    montants dépensés pour les travaux de rénovation
    Tous les travaux éligiblesTaux de crédit d’impôt de 15% ou 30%, plafonné à 8 000€
    pour une personne seule et 16 000€ pour un couple puis 400€
    par personne à charge supplémentaire (sur une période de 5
    ans)
    Oui, avec l’éco-PTZ

    TVA réduite à 5,5% pour les travaux d’amélioration de
    la qualité énergétique
    Propriétaires, locataires ou occupants à titre gratuit pour
    leur habitation principale ou secondaire (construite depuis
    plus de 2 ans)
    Réduction de la TVA sur le montant des travaux de
    rénovation (normalement TVA à 10%)
    Tous les travaux éligiblesRéduction effectuée directement par le professionnel sur la
    facture des travaux
    Non
    Eco-prêt à taux zéro (Eco-PTZ)*Personnes physiques (copropriété éligible) pour leur
    résidence principale achevée avant le 01/01/1990
    Pas d’avance de trésorerie et pas d’intérêts lors du
    financement des travaux
    Tous les travaux éligiblesPlafonnés à 30 000€ sur une période de 10 ansOui, avec le CITE
    Certificats d’économies d’énergie (CEE)Tous les propriétaires et locataires pour leur habitation
    principale ou secondaire
    Fournisseurs d’énergie proposent des aides pour réaliser
    des travaux
    Différents selon les fournisseurs mais ils proposent tous :- Des diagnostics ;

    – Une mise en relation avec des pros ;

    – Des prêts à taux avantageux ;

    – Des réductions sur la facture d’électricité ou de gaz, bons d’achat…

    Différents selon les fournisseurs d’énergieNon

    « Coup de pouce économies d’énergie 2018-2020 »
    Ménages modestes et très modestes selon le niveau de
    ressources du foyer
    Primes accordées pour la réalisation de travaux de
    rénovation
    – Remplacement d’une chaudière fioul par un équipement utilisant des énergies renouvelables ;- Isolation des combles.Différents selon les ressources des ménagesOui, avec le CITE et l’éco-PTZ

    Programme « Habiter Mieux » de l’Agence nationale de
    l’habitat (Anah)
    Propriétaires occupants, bailleurs et les syndicats de
    copropriété en difficulté pour des logements de plus de 15
    ans n’ayant pas profité de financements de l’Etat au cours
    des 5 dernières années
    Primes accordées pour financer des travaux de rénovationTous travaux permettant d’éviter les pertes énergétiques7 000€ max ou 10 000€ max en fonction des revenus et prime
    de 10% du total des travaux (1 600€-2 000€ max) si gain
    énergétique d’au moins 25%
    Oui, avec le CITE et l’éco-PTZ
    Chèque énergieMénages modestes désignés directement par les pouvoirs
    publics
    Aide nominative pour régler les factures d’énergie et
    effectuer des travaux de rénovation
    Tous les travaux éligibles iciEntre 48€ et 277€Oui, avec tous les autres aides financières

    Exonération de la taxe foncière pour les travaux
    d’économies d’énergie
    Propriétaires occupants ou bailleurs pour leur habitation
    construite avant le 01/01/1989 dans les communes éligibles
    Exonération temporaire de la taxe foncière par certaines
    collectivités pour les foyers réalisant des travaux de
    rénovation
    Tous les travaux éligiblesExonération à partir de l’année suivanteOui, avec le CITE si montant supérieur à 10 000€

    *disponible jusqu’au 31 décembre 2018

    Cet article vous a-t-il été utile ?