En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus
Vous pouvez également consulter notre politique de confidentialité ici.

Les énergies renouvelables ont couvert 21,9% de la consommation d’électricité au 3e trimestre

Au 3ème trimestre 2019, les énergies renouvelables ont représenté 21,9% de l’électricité consommée par les Français. Si cette part progresse, l’objectif à l’horizon de 2030 est encore loin.

21,9% : c’est la part des énergies renouvelables dans la consommation d’électricité totale des Français sur le 3ème trimestre 2019. L’information a été communiquée ce 27 novembre dans le Panorama des énergies renouvelables, publié par différents acteurs du secteur, dont RTE, Enedis et le SER (Syndicat des énergies renouvelables). En année glissante, ce taux s’élève à 21%.

Autre information notable du rapport : fin septembre 2019, la puissance totale du parc électrique renouvelable s’élevait à 52 807 MW (mégawattheures). Ce chiffre inclut toute les ressources : hydroélectricité, éolien, solaire, bioénergies… Au 3ème trimestre, 554 MW ont ainsi été raccordés au réseau, et 2 497 MW sur les 12 derniers mois.

Le solaire et l’éolien en forte croissance

La progression des énergies renouvelables est largement tirée par le solaire et l’éolien. En effet, sur les 554MW de nouvelles installations raccordées, « les filières solaire et éolienne comptent respectivement pour 296 MW et 240 MW », explique le rapport. Elles ont ainsi contribué à hauteur de 96,6% à la croissance constatée sur le 3ème trimestre.

Si ces chiffres sont encourageants, la France devra tout de même mettre les bouchées doubles pour atteindre ses objectifs. Pour rappel, il a été prévu que la part des énergies renouvelables dans la consommation d’électricité devait être de 40% en 2030.

Durant le dernier semestre, les 3 régions dans lesquelles les raccordements d’énergies renouvelables ont été les plus importants sont la Nouvelle-Aquitaine (+113 MW), le Grand-Est (+107 MW) et l’Occitanie (+78 MW).