En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus
Vous pouvez également consulter notre politique de confidentialité ici.

Hydrogène : un plan de développement prévu par l’UE

La France et cinq pays ont demandé à la Commission Européenne de préparer un plan pour développer l’hydrogène. Il est prévu dès le 8 juillet 2020.

hydrogene energie renouvelable

Et si l’hydrogène était l’énergie du futur ? C’est le pari de la France et l’Allemagne qui ont depuis quelques années développé quelques initiatives. Avec le soutien des Pays-Bas, de la Belgique, de l’Autriche et du Luxembourg, les deux pays veulent inscrire l’hydrogène dans le mix énergétique européen. Le 15 juin dernier, une demande a été faite auprès de la Commission Européenne pour plancher sur le sujet.

L’Europe compte très clairement sur cette énergie, qui représente pour l’instant seulement 2% du mix. Le commissaire européen à l’énergie, Kadri Simson, a déclaré que l’hydrogène pourrait voir sa part atteindre 16% en 2050. La Commission Européenne, qui s’est vu confier la mission de développer ce plan ambitieux, doit remettre sa stratégie commune le 8 juillet 2020.

L’hydrogène pour l’instant cantonné aux transports

En ce moment, l’hydrogène se développe surtout en France et en Allemagne à travers le secteur des transports (+40% d’immatriculations en Europe en un an). L’Ademe, qui soutient l’initiative, a émis l’idée de développer des bus à hydrogène. Pour rappel, la France va investir 1,5 milliard d’euros pour développer un avion à hydrogène.

Pour accroître la part de cette énergie, essentielle pour atteindre la neutralité carbone, les Européens doivent s’unir. Reste à savoir si le plan de l’UE comprendra d’autres formes d’hydrogène que l’hydrogène vert (aussi appelé « propre »), c’est-à-dire produit à partir d’énergies renouvelables. Cela pourrait s’avérer nécessaire pour étoffer l’offre dans un marché en pleine transition. Le G20 et la Chine, eux aussi, commencent à s’y pencher.