En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus
Vous pouvez également consulter notre politique de confidentialité ici.

Energie solaire : des appels d’offre pour le photovoltaïque en 2020

La ministre de la Transition écologique a annoncé que des appels d’offres seront faits en 2020 pour les projets photovoltaïques. Une bonne nouvelle pour l’énergie solaire.

Il y a quelques jours, un rapport décevant avait été publié sur la première route solaire de France. Mais la filière a encore de belles initiatives. A l’instar des centrales photovoltaïques au sol, rentables pour le moment, qui pourraient encore se développer. La ministre de la Transition écologique, Elisabeth Borne, a en effet fait plusieurs annonces optimistes.

Une série d’appels d’offres devrait avoir lieu en 2020 pour des projets photovoltaïques. Deux périodes concerneront des projets de centrales au sol, et une autre pour des panneaux sur bâtiment. C’était nécessaire pour donner un coup de pouce à une filiale d’énergie renouvelable qui en a besoin : la production est de 9GW actuellement, alors que la France veut atteindre 40GW en 2028.

Un retard à rattraper

Selon Daniel Bour, président du Syndicat des professionnels de l’énergie solaire, « il va falloir multiplier par quatre les raccordements de centrales solaires au réseau chaque année » (Les Echos). Mais cela devrait être compliqué, puisqu’une fois l’appel d’offre attribué, la mise en chantier des centrales peut prendre près de 3 ans.

Le principal problème qui explique le retard de la France est aussi l’attente des permis de construire. Avec toute l’attention portée à la biodiversité, les chantiers des projets photovoltaïques ne peuvent commencer que lorsque toutes les considérations écologiques sont respectées. Daniel Bour ajoute que des problèmes de disponibilité des panneaux surviennent également.