Tarifs du gaz : nouvelle augmentation au mois d’août

Les tarifs du gaz d’Engie vont augmenter de 5,3% au 1er août. Ils avaient déjà connu un rebond de 10% au mois de juillet. Une hausse liée à la reprise économique mondiale, en particulier en Asie.

Mauvaise nouvelle pour les ménages. Les tarifs du gaz naturel vont augmenter au mois d’août, et ce, de l’ordre de 5,3% a annoncé le régulateur. Une hausse supplémentaire après celle du mois de juillet qui était déjà de 10%. En tout, depuis le 1er janvier 2019, les tarifs réglementés ont augmenté de 6,5% selon la Commission de régulation de l’énergie (CRE), dans un communiqué, publié ce mardi.

« Cette hausse est de 1,6 % pour les clients qui utilisent le gaz pour la cuisson, de 3,3 % pour ceux qui ont un double usage, cuisson et eau chaude, et de 5,5 % pour les foyers qui se chauffent au gaz », explique la CRE. Selon l’organisme, ce bond est dû à la reprise économique mondiale et notamment en Asie, où la demande et les prix sont très élevés.

Des tarifs réglementés qui devraient disparaître d’ici deux ans

Toujours selon la CRE, d’autres raisons expliquent cette forte hausse comme la demande pour les stockages européens, l’augmentation du prix des quotas d’émission de CO2 et du charbon en Europe ou les opérations de maintenance en mer du Nord (qui entraînent une baisse des importations du gaz norvégien en Europe).

Ces tarifs réglementés avaient connu une forte baisse au début de la crise sanitaire, et ce, jusqu’en juillet 2020. Toutefois, ils doivent disparaître d’ici le 1er juillet 2023, mais environ 3,1 millions de foyers français étaient encore sous contrat avec ces tarifs fin juin, selon la CRE.