Prix du gaz, étiquetage des pneus, barèmes de formation… tout ce qui change en mai


Le mois de mai sera marqué par un déconfinement progressif, mais pas seulement ! Prix du gaz, nouvel étiquetage pour les pneus, nouveaux barèmes de rémunération pour la formation professionnelle… On fait le point sur tout ce qui change à partir du mois de mai.

Les tarifs du gaz augmentent

Mauvaise nouvelle pour les 3 millions de Français abonnés aux tarifs réglementés du gaz. Les tarifs d’Engie augmentent de +1,1% à partir du 1er mai. Dans le détail, la hausse est de :

  • +0,3% pour les clients qui utilisent le gaz pour la cuisson ;
  • +0,7% pour les clients qui utilisent le gaz pour la cuisson et l’eau chaude ;
  • +1,2% pour les clients qui se chauffent au gaz.

Pour expliquer cette hausse, la CRE (Commission de régulation de l’énergie) évoque la hausse des prix du gaz naturel liquéfié (GNL), le blocage du canal de Suez en mars dernier, par lequel transite 8% du GNL mondial et un niveau de stockage européen plus faible que d’ordinaire.

Nouvel étiquetage pour les pneus

Désormais, les consommateurs seront mieux informés à l’achat de pneus. Un peu comme pour l’électroménager, les pneus vont désormais être dotés d’une étiquette plus claire, avec des renseignements sur leur consommation en carburant, leur adhérence sur sol mouillé, la neige et le verglas ou encore sur le bruit au roulement. Les automobilistes auront également accès à une fiche technique, via un QR code.

A plus long terme, la législation obligera les fabricants à donner des informations sur la durabilité des pneus et sur leur résistance à l’abrasion.

Evolution du barème de la formation professionnelle

A compter du 1er mai, la rémunération des stagiaires de la formation professionnelle augmente. Elle passe ainsi :

  • De 130€ à 200€/mois pour les stagiaires âgés de 16 à 18 ans ;
  • De 400 à 500€/mois pour les stagiaires âgés de 18 à 25 ans.

A partir de 25 ans, la rémunération atteint 685€/mois. A noter que ce barème n’avait pas été modifié depuis 2002.

Le début du déconfinement

L’information n’aura échappé à personne : ce début du mois de mai est également marqué par les prémices du déconfinement. Depuis le lundi 3 mai, la règle des 10 kms et l’attestation en journée sont supprimées. Les déplacements inter-régions sont quant à eux rétablis. En revanche, le couvre-feu à partir de 19h reste en vigueur en France métropolitaine.

Pour la prochaine étape, rendez-vous le mercredi 19 mai. A partir de cette date, si la situation sanitaire continue à s’améliorer, le couvre-feu sera repoussé à 21h et les terrasses pourront reprendre de l’activité.

Cet article vous a-t-il été utile ?