Prix du gaz 2022 : légère baisse en janvier

Alors que les tarifs réglementés du gaz sont gelés depuis deux mois à leur niveau d’octobre, la CRE continue de publier les évolutions qu’ils auraient dû subir. Ainsi, en janvier 2022, les prix de vente au détail de cette énergie auraient (enfin) dû baisser. Explications.

tarifs reglementes gaz

Le gel des tarifs réglementés de vente du gaz est entré en vigueur le 23 octobre 2021, dans un contexte de crise du marché de l’énergie. Cette mesure a considérablement aidé les ménages, qui ne subissent désormais plus d’augmentation violente de leur facture de gaz.

Cela étant dit, dans un souci de transparence, la Commission de Régulation de l’Énergie (CRE) publie chaque mois l’évolution qu’auraient dû connaitre les tarifs du gaz. Elle vient ainsi d’annoncer une baisse moyenne de 3 % HT au 1er janvier 2022 (2,8 % TTC).

Le saviez-vous ? La Commission de Régulation de l’Énergie (CRE) est, en France, l’organe qui veille au bon fonctionnement des marchés de l’électricité et du gaz en France.

Ce que signifie la baisse de 3 % du TRV

Rassurez-vous : une telle baisse théorique ne signifie nullement qu’en tant que consommateurs, vous auriez payé moins cher sans le gel des tarifs. Bien au contraire :

Le niveau moyen des tarifs réglementés de vente au 1er janvier 2022, aurait été supérieur de 42,1 % HT par rapport au niveau en vigueur fixé au 1er octobre (38,0 % TTC).

CRE, Publication des barèmes applicables pour les tarifs réglementés de vente de gaz naturel d’ENGIE — Janvier 2022

Pour mémoire, en décembre 2021, une augmentation de 19,1 % du TRV gaz avait déjà été évitée. Or, les -3 % de janvier s’appliquent sur le tarif théorique de décembre.

Concrètement donc, sans le gel des tarifs, le tarif réglementé de vente du gaz aurait grimpé en décembre, pour diminuer très légèrement en janvier. Mais vous auriez tout de même payé beaucoup plus cher qu’actuellement le prix de votre gaz.

Comment faire fasse à la hausse des prix du marché de l’énergie ?
Lire l'article